Show Less
Restricted access

L’autre visage du supportérisme

Autorégulations, mobilisations collectives et mouvements sociaux

Series:

Edited By Thomas Busset, Roger Besson and Christophe Jaccoud

Fruit d’un colloque scientifique organisé en septembre 2012 à l’Université de Neuchâtel, le présent ouvrage aborde la question du supportérisme de football sous des angles encore peu explorés. Il porte sur les modes d’organisation des supporters et leur capacité à juguler les manifestations extrémistes ou à défendre des intérêts communs vis-à-vis des clubs, des fédérations et des instances publiques. Les contributions, qui concernent des contextes géographiques différents (Argentine, Belgique, Croatie, Egypte, France, Roumanie et Suisse), amorcent une réflexion plus générale sur la constitution de réseaux d’acteurs nationaux et internationaux, et sur les dynamiques à l’œuvre dans les stades. En effet, le supportérisme change de visage. Aujourd’hui, les supporters ne se contentent plus de soutenir leur équipe favorite, mais ils formulent aussi des revendications sur des objets qui les concernent directement (aménagement des stades, législations spécifiques, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

Pour une sociologie politique du supportérisme: penser le militantisme et la partisanerie des supporters de football en Europe: Jean-Charles Basson et Ludovic Lestrelin

Extract

Pour une sociologie politique du supportérisme: penser le militantisme et la partisanerie des supporters de football en Europe

Jean-Charles BASSON et Ludovic LESTRELIN

Manifestations de rue, pétitions, prises de position dans le débat public, grèves des chants et des encouragements, création et développement de réseaux associatifs, lobbying tous azimuts, invocation de la défense des libertés publiques fondamentales, affirmation de revendications citoyennes, actions en justice… les mobilisations des supporters de football empruntent dorénavant au répertoire classique de l’action collective. Tant et si bien que nombreux sont les commentateurs de la scène ultra à succomber à la tentation de voir dans cette effervescence militante le ferment d’un renouveau démocratique propre à réformer nos vieilles sociétés occidentales1. Sans verser dans la prophétie, il convient de prendre la mesure de la contribution du supportérisme au gouvernement des pratiques sociales d’une partie de la jeunesse européenne qui trouve là une opportunité, parmi d’autres, de se construire progressivement comme catégorie politique pertinente. Confrontant la sociologie de l’action publique (Hassenteufel 2008, Lascoumes et Le Galès 2007) de contrôle du supportérisme d’une part, à la sociologie de la mobilisation des supporters de football d’autre part, la proposition programmatique vise à dégager les conditions d’une sociologie politique des membres les plus fervents et les mieux organisés des tribunes des stades permettant de penser, par-delà l’usage métaphorique, le «militantisme» et la «partisanerie» des supporters en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.