Show Less
Restricted access

L’autre visage du supportérisme

Autorégulations, mobilisations collectives et mouvements sociaux

Series:

Thomas Busset, Roger Besson and Christophe Jaccoud

Fruit d’un colloque scientifique organisé en septembre 2012 à l’Université de Neuchâtel, le présent ouvrage aborde la question du supportérisme de football sous des angles encore peu explorés. Il porte sur les modes d’organisation des supporters et leur capacité à juguler les manifestations extrémistes ou à défendre des intérêts communs vis-à-vis des clubs, des fédérations et des instances publiques. Les contributions, qui concernent des contextes géographiques différents (Argentine, Belgique, Croatie, Egypte, France, Roumanie et Suisse), amorcent une réflexion plus générale sur la constitution de réseaux d’acteurs nationaux et internationaux, et sur les dynamiques à l’œuvre dans les stades. En effet, le supportérisme change de visage. Aujourd’hui, les supporters ne se contentent plus de soutenir leur équipe favorite, mais ils formulent aussi des revendications sur des objets qui les concernent directement (aménagement des stades, législations spécifiques, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

La prise de parole des supporters en Suisse: Thomas Busset

Extract

La prise de parole des supporters en Suisse

Thomas BUSSET

Par définition, les supporters entretiennent des liens privilégiés avec un sportif ou une équipe, auxquels ils manifestent leur appui. Dans le cas du football, cette partisanerie – selon l’expression de Bromberger (1995) – peut revêtir divers degrés d’intensité. Alors que les uns se résignent après quelques défaites de leur club favori et décident de ne plus fréquenter le stade jusqu’à des temps meilleurs, d’autres, par contre, continuent de suivre les rencontres avec d’autant plus de ferveur. Souvent, ces fidèles réclament alors avec véhémence que les joueurs «mouillent le maillot», que l’entraîneur soit limogé ou que les dirigeants du club cherchent du renfort sur le marché des transferts.

A ces manifestations spontanées, sans doute aussi anciennes que les championnats, sont venues s’ajouter récemment des revendications qui concernent les supporters eux-mêmes, par exemple en faveur du maintien de places debout dans les stades. De surcroît, certains protagonistes s’immiscent désormais dans les débats publics, notamment en lien avec la promulgation de textes législatifs visant à lutter contre les violences commises à l’occasion de rencontres sportives. Par rapport aux activités déployées traditionnellement par les supporters pour encourager leur équipe, ces engagements traduisent la prise de conscience d’intérêts communs qui effacent au moins temporairement les rivalités voire les hostilités qui les opposent normalement.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.