Show Less
Restricted access

L’autre visage du supportérisme

Autorégulations, mobilisations collectives et mouvements sociaux

Series:

Thomas Busset, Roger Besson and Christophe Jaccoud

Fruit d’un colloque scientifique organisé en septembre 2012 à l’Université de Neuchâtel, le présent ouvrage aborde la question du supportérisme de football sous des angles encore peu explorés. Il porte sur les modes d’organisation des supporters et leur capacité à juguler les manifestations extrémistes ou à défendre des intérêts communs vis-à-vis des clubs, des fédérations et des instances publiques. Les contributions, qui concernent des contextes géographiques différents (Argentine, Belgique, Croatie, Egypte, France, Roumanie et Suisse), amorcent une réflexion plus générale sur la constitution de réseaux d’acteurs nationaux et internationaux, et sur les dynamiques à l’œuvre dans les stades. En effet, le supportérisme change de visage. Aujourd’hui, les supporters ne se contentent plus de soutenir leur équipe favorite, mais ils formulent aussi des revendications sur des objets qui les concernent directement (aménagement des stades, législations spécifiques, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

Concilier les intérêts de groupe et les intérêts sociaux: les supporters de football roumains et les manifestations de 2012: Pompiliu-Nicolae Constantin

Extract

Concilier les intérêts de groupe et les intérêts sociaux: les supporters de football roumains et les manifestations de 2012

Pompiliu-Nicolae CONSTANTIN

Entre le 12 janvier et le 6 février 2012, les principales villes de Roumanie ont été le théâtre de manifestations dirigées contre le président Traian Băsescu, le gouvernement d’Emil Boc et d’autres organismes et personnalités publics. Tout commence par un incident banal. En sa qualité de secrétaire d’Etat à la Santé publique, le médecin Raed Arafat, qui avait ouvertement remis en cause le projet gouvernemental de réforme de la santé, est sommé de démissionner. Ce départ forcé déclenche un mouvement qui se constitue sans leaders et sans l’influence d’un parti politique. Rapidement, les revendications ne se limitent plus à l’abrogation de ladite loi, mais s’élargissent à des sujets aussi divers que la taxation des voitures, la hausse des salaires des professeurs ou encore la politique en matière de football. Aussi, des supporters de football participent-ils dès les premiers jours aux protestations.

Le soir du dimanche 15 janvier constitue un tournant. Sur les chaînes de télévisions roumaines, qui transmettent des images de Bucarest, les téléspectateurs assistent en direct à un déchaînement de violence. Le centre- ville est dévasté tandis que les affrontements font des blessés parmi les forces de l’ordre et les manifestants. Dans les commentaires de presse, ces derniers...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.