Show Less
Restricted access

Produire, diffuser et contester les savoirs sur le sexe

Une sociohistoire de la sexualité dans la Genève des années 1970

Series:

Sylvie Burgnard

Héritière de 1968, la décennie 1970 est couramment pensée comme celle de la libération sexuelle. A l’encontre des interprétations simplificatrices, cet ouvrage apporte un regard critique sur l’idée d’une libération de la sexualité. Il décortique les manières de dire et de penser la sexualité durant ces années en étudiant divers points de vue : celui de la sexologie, du planning familial, de l’éducation sexuelle et des mouvements féministes et homosexuels. Leur confrontation montre que s’il existe bien de la part des mouvements féministes et homosexuels un appel à renverser les normes sociales en matière de couple, de famille et de sexualité, cet appel reste étranger aux structures institutionnelles de la sexologie, du planning familial et de l’éducation sexuelle. En retraçant l’histoire d’un passé proche, cet ouvrage éclaire la construction sociale et historique des enjeux actuels en matière de sexualité et rappelle les liens étroits qu’entretiennent politiques de la sexualité et maintien de l’ordre social.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusions générales

Extract



[…] le savoir […] doit être l’objet d’une conquête personnelle, un acte de liberté.

Nelly Roussel, citée dans Knibiehler Yvonne,« L’éducation sexuelle des filles au XXe siècle… », op. cit., p. 7.

L’objectif de notre recherche était d’étudier les manières de dire et de penser la sexualité durant les années 1970 dans la région romande et plus spécifiquement genevoise. La production scientifique, tant historique que sociologique, sur la sexualité présente en effet d’importantes lacunes, en dépit de l’intérêt croissant que cette thématique suscite à l’heure actuelle. Les analyses produites ici contribuent à combler en partie ces carences, et ce de deux manières. D’une part, parce qu’en se concentrant sur la décennie 1970, notre recherche s’inscrit dans le champ de l’histoire du passé proche au sein duquel l’étude de la sexualité est encore à peine entamée. D’autre part, parce qu’elle se focalise sur une aire spatiale et temporelle restreinte, apportant une contribution originale à une production scientifique le plus souvent consacrée à l’étude d’espaces géographiques étendus ou de périodes prolongées.

Les quatre chapitres qui constituent le cœur de cette thèse ont ainsi mené une analyse approfondie des dynamiques de production de savoirs et de discours sur la sexualité durant la décennie 1970 et, ce faisant, illustré la diversité des préoccupations, des points de vue et des objectifs qui coexistent alors sur les questions sexuelles....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.