Show Less
Restricted access

Le Défi du roman

Narration et engagement oblique à l’ère postmoderne

Series:

Elisa Bricco

Cet ouvrage propose une réflexion sur le roman contemporain depuis 1980 et constate que la pratique de l’écriture fictionnelle en prose n’a jamais été aussi vivante qu’aujourd’hui. La première partie présente une mise au point sur les motivations des lecteurs d’œuvres de fiction et sur les spécificités de celles-ci dans le contexte contemporain. Un panorama des ouvrages critiques de référence propose un aperçu des principaux auteurs et des traits dominants de leurs œuvres. Dans la deuxième partie, une étude critique plus serrée de quelques romans analyse leurs liens possibles avec l’esthétique postmoderne. La troisième partie est consacrée à l’engagement « oblique » des écrivains qui se posent dorénavant en témoins privilégiés du monde contemporain, selon une posture tout à fait caractéristique de l’écriture romanesque d’aujourd’hui.
Show Summary Details
Restricted access

1. L’errance de la vérité dans les romans gigogne d’Alain Nadaud

Extract

L’expérience de la lecture des romans d’Alain Nadaud peut ouvrir de manière efficace mon parcours d’analyse des romans parus entre la fin du XXe siècle et le début du XXIe, ceux-ci peuvent être étudiés à partir des composantes de l’esthétique dite postmoderne, car ils présentent quelques-unes des caractéristiques évoquées dans le chapitre précédent.

Alain Nadaud1 a été l’un des protagonistes du renouveau du roman qui s’est produit dans les lettres françaises à partir de la fin des années soixante-dix; il a publié onze romans et d’autres textes fictionnels, nouvelles et récits, il a dirigé une revue littéraire, Quai Voltaire (1991-1994), et il est aussi l’auteur d’essais littéraires comme Ivre de livres 2 et Malaise dans la littérature 3. On relève aussitôt dans ses romans la présence presque constante de la métanarration si caractéristique de l’écriture narrative française récente relevant d’une volonté auctoriale de sonder en profondeur les mécanismes de la création, accompagnée aussi du désir de questionner l’homme et son être au monde.

En intervenant tout récemment sur la revue en ligne Revue critique de Fixxion, dans un numéro consacré au rapport entre auteur et lecteur (« Trouver à qui parler »), Nadaud a retracé son chemin d’écrivain et s’est prononcé sur son expérience d’écriture romanesque des années 1980-2000, en focalisant son attention sur son souci...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.