Show Less
Restricted access

Ordre et désordre dans l’œuvre romanesque de Luigi Pirandello

Hanane Majri

La recherche entreprise dans cet ouvrage est une étude des œuvres romanesques de Luigi Pirandello, dont le fil conducteur est le rapport inextricable entre ordre et désordre. Prisonniers d’une forme, les personnages pirandelliens tentent de se libérer à travers un questionnement existentiel sans fin qui leur fait prendre conscience des limites de leur être, mais aussi de leur difficulté à communiquer. Confrontés au regard de l’« Autre », ils apparaissent toujours porteurs d’un masque, ce qui leur dénie toute identité stable et définitive. Et il n’est pas étonnant, dans ces conditions, que chaque personnage soit tout à la fois « un, personne et cent mille ». En effet, pour Pirandello la réalité est multiple et changeante en fonction des points de vue. De plus, elle est souvent le résultat d’une série de hasards qui la mettent à l’épreuve du chaos, ce qui induit, chez les personnages, doute, incertitude et mal-être. Entre désir de fuite et retours en arrière, leur vie sera – quelle qu’en soit la forme – illusoire.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre I : Pirandello et l’histoire

Extract



Introduction

Tout individu a un passé, une origine, mais surtout et aussi des souvenirs et c’est ce qui constitue une partie de son identité. Pourtant, ce passé peut être positif autant que négatif. C’est-à-dire qu’il peut apporter à l’individu et à ses descendants des repères qui leur permettront d’avancer et des exemples pour ne pas commettre les mêmes erreurs. Cependant, certains passés peuvent être tragiques et pousser les personnes les plus fragiles à commettre les mêmes erreurs que leurs ascendants. Cette transmission sociale et culturelle d’un passé et d’un vécu assume une fonction identitaire qui permet de répondre aux attentes et aux interrogations de chaque individu.

Personne ne peut choisir son nom, ses origines, sa culture, son passé. Cependant, en tant que romancier, Pirandello peut choisir l’identité de ses personnages et tout ce qu’il va associer à un monde donné. Il va donc se servir de sa propre expérience personnelle pour donner de la réalité, de la véracité à ses personnages sortis de son imagination.

De ce fait, l’apport historique et familial de Pirandello l’a beaucoup inspiré dans l’écriture de ses romans. Une de ses œuvres en particulier, I vecchi e i giovani, sera d’ailleurs considérée comme un roman historique et autobiographique. En effet, l’histoire du passé dans le roman interagit avec celle de la réalité pirandellienne. L’histoire, la politique ou la géographie de cette période ont été très...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.