Show Less
Restricted access

Laïcités et musulmans, débats et expériences

(XIXe-XXe siècles)

Series:

Edited By Amin Elias, Augustin Jomier and Anais-Trissa Khatchadourian

L’islam est-il compatible avec la laïcité ? Ce type de questions est récurrent – l’actualité nous le rappelle sans cesse. Et nombreux sont ceux qui y répondent par la négative. Issu d’un colloque de jeunes chercheurs organisé en janvier 2012 à l’Université du Maine, cet ouvrage expose à l’inverse la variété des rapports qu’entretiennent les acteurs musulmans avec la laïcité, dans toutes ses formulations. Cette variété de relations est ici envisagée dans le temps long et en différents espaces (Europe occidentale, Balkans, Proche-Orient, Afrique du Nord, Inde …), ce qui met à jour des perspectives originales et des débats méconnus en France. Les contributions rassemblées montrent ainsi combien la laïcité est un concept en mouvement, sujet à de nombreuses interprétations et mobilisé dans des perspectives variées. Ces infi nies combinaisons intellectuelles et politiques entre musulmans et laïcités convaincront de la nécessité de cesser d’opposer terme à terme des concepts dont le sens est insaisissable hors de la parole des acteurs.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

1

Mettre en lumière la variété des rapports entre des acteurs musulmans et la laïcité, dans toutes ses formulations, les envisager dans un temps long et dans un grand nombre d’espaces, tel était l’objectif du colloque à l’origine du présent ouvrage.

Les travaux consacrés jusqu’ici à ce thème privilégient principalement deux espaces : tout d’abord l’Europe occidentale, avec la France principalement, où les rapports entre les musulmans et des sociétés sécularisées sont abordés – le plus souvent dans des approches sociologiques, juridiques ou de sciences politiques2. L’autre espace envisagé se situe dans les pays majoritairement musulmans, avec les laïcités dites autoritaires3, principalement en Turquie4. Les diverses histoires des rapports entre Etat et cultes, ou entre sociétés et religions donnent alors lieu à des ← 9 | 10 → développements analysant, à l’aune de ce que serait la laïcité, des discours et des actes qui ne s’en réclament pas nécessairement, ce qui conduit à construire une échelle de situations plus ou moins « laïques ». Pierre-Jean Luizard, discerne ainsi des « valeurs de la laïcité », des « seuils de laïcisation », ou encore des « régimes laïcisants »5, tandis que Jean Baubérot distingue six « idéaltypes de laïcité » et élabore un « processus de laïcisation » en trois seuils6.

Le panorama esquissé ici privilégie, au contraire, les conceptions des acteurs, objets de la majorité des contributions, et les auteurs ont évité, pour la plupart,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.