Show Less
Restricted access

Laïcités et musulmans, débats et expériences

(XIXe-XXe siècles)

Series:

Edited By Amin Elias, Augustin Jomier and Anais-Trissa Khatchadourian

L’islam est-il compatible avec la laïcité ? Ce type de questions est récurrent – l’actualité nous le rappelle sans cesse. Et nombreux sont ceux qui y répondent par la négative. Issu d’un colloque de jeunes chercheurs organisé en janvier 2012 à l’Université du Maine, cet ouvrage expose à l’inverse la variété des rapports qu’entretiennent les acteurs musulmans avec la laïcité, dans toutes ses formulations. Cette variété de relations est ici envisagée dans le temps long et en différents espaces (Europe occidentale, Balkans, Proche-Orient, Afrique du Nord, Inde …), ce qui met à jour des perspectives originales et des débats méconnus en France. Les contributions rassemblées montrent ainsi combien la laïcité est un concept en mouvement, sujet à de nombreuses interprétations et mobilisé dans des perspectives variées. Ces infi nies combinaisons intellectuelles et politiques entre musulmans et laïcités convaincront de la nécessité de cesser d’opposer terme à terme des concepts dont le sens est insaisissable hors de la parole des acteurs.
Show Summary Details
Restricted access

Les universités musulmanes et le débat sur la laïcité en Inde après la Partition

Extract



Les musulmans représentent la première « minorité » indienne dans un pays profondément divers où les hindous forment une « majorité » elle-même hétéroclite1. L’actualité récente met souvent l’accent sur les tensions communautaires, en particulier entre hindous et musulmans. Des incidents comme la destruction de la Babri Masjid à Ayodhya (1992) et le massacre de musulmans dans le Gujarat (2002) soulèvent la question de la réussite du régime laïque2 et celle de la place des musulmans en Inde. ← 23 | 24 →

Encore aujourd’hui, les nationalistes hindous3 ont souvent tendance à présenter les musulmans comme « moins indiens » du fait de leur religion. Pour eux, la Partition et les tensions communautaires constituent la preuve de l’attitude « communautariste » voire séparatiste des musulmans4. Face au soi-disant « communautarisme » musulman, les nationalistes hindous se présentent comme les vrais défenseurs de la laïcité, soucieux de préserver l’unité de la nation indienne.

Partha Chatterjee a souligné l’importance de ce discours « laïque » chez les nationalistes hindous. Pour lui, il ne s’agit pas d’un détournement du concept de laïcité à des fins partisanes. La laïcité est intrinsèquement liée à l’idée d’Etat moderne, réformateur, interventionniste qui promeut ou impose une conception homogène de la citoyenneté façonnée par les élites hindoues5. Ashish Nandy qualifie cette idéologie laïque de « colonialisme interne »6 : sous prétexte de moderniser la société, l’Etat impose aux sections les plus...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.