Show Less
Restricted access

La mise en récit dans les discours spécialisés

Series:

Edited By Catherine Resche

Si l’on a coutume d’associer récit et littérature, il est sans doute moins courant d’envisager les liens entre récit et discours spécialisés, à l’exception, peut-être, du discours de vulgarisation. Pourtant, les scientifiques, théoriciens, professionnels, et autres acteurs des milieux spécialisés s’apparentent, eux aussi, à l’homo narrans, et ont bien recours à la mise en récit pour partager le fruit de leur recherche, mobiliser autour de valeurs communes, renforcer la culture du milieu ou d’un groupe, justifier leurs choix, expliquer leurs idées ou convaincre.
Les treize co-auteurs de cet ouvrage se sont intéressés à des domaines de spécialité aussi variés que la marine, le journalisme, l’entreprise, l’environnement, les sciences ou le droit pour analyser la place et la fonction de ces moments narratifs mis en scène par les spécialistes et pour déterminer en quoi cet angle d’approche des discours spécialisés peut nous aider à mieux comprendre les milieux qui les produisent.
Show Summary Details
Restricted access

Présentation des auteurs (par ordre de parution des articles)

Extract

← 248 | 249 →Présentation des auteurs(par ordre de parution des articles)

ANTHONY SABER est Maître de conférences en anglais de spécialité à l’École normale supérieure de Cachan. Membre du LACES (Laboratoire Cultures, Éducations, Sociétés, EA 4140, Université Bordeaux-Montaigne), responsable du Master A.Spé d’anglais de spécialité (ENS Cachan / Université Paris Diderot), il est également rédacteur en chef de la revue ASp. Ses travaux de recherche portent sur l’anglais militaire.

CAROLINE PEYNAUD, agrégée d’anglais, est Maître de conférences en langue de spécialité en LEA à l’université Grenoble-Alpes depuis 2014. Elle s’intéresse à l’analyse de la notion de spécialisation dans la presse généraliste de qualité aux États-Unis. Elle est membre du GREMUTS au laboratoire ILCEA4.

MICAELA ROSSI enseigne la langue et la traduction françaises à l’Université de Gênes. Ses recherches portent en particulier sur la formation de nouvelles terminologies à base métaphorique dans les vocabulaires techniques et scientifiques, ainsi que sur les dynamiques textuelles et discursives qui déterminent leur figement au sein des communautés d’usage socio-professionnelles. Elle est l’auteur de In rure alieno. Métaphores et termes nomades dans les langues de spécialité (Peter Lang 2015).

MARIE-HÉLÈNE FRIES est normalienne et agrégée d’anglais. Elle est Maître de conférences à l’université de Grenoble-Alpes où elle enseigne l’anglais scientifique et membre du LACES (Laboratoire Cultures, Educations, Sociétés, EA 4140,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.