Show Less
Restricted access

Gestes d’enseignement

L’agir didactique dans les premières pratiques d’écrit

Series:

Pier Carlo Bocchi

Cet ouvrage porte sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage liées à la maîtrise de la langue écrite, une compétence cruciale pour le jeune enfant. Adoptant une approche didactique, il revisite ce qui permet à l’élève d’entrer dans l’écrit, tout en examinant les caractéristiques de l’action de l’enseignant. Il dévoile, au delà du domaine de l’entrée dans l’écrit, l’univers enchevêtré et le maillage entre les phénomènes d’enseignement et d’apprentissage. Les situations didactiques et l’évolution des attentes des enseignants à l’égard des élèves sont analysées selon trois niveaux d’observation : l’année scolaire, les séances et les épisodes remarquables. Cette analyse multiniveaux permet de mettre à jour que la réussite du projet pédagogique en termes d’apprentissages est tributaire de la distribution des rôles entre les élèves. Ainsi, la persistance des élèves dans des positions défavorables à leurs apprentissages contribuerait à la fabrication des inégalités scolaires. C’est tout l’intérêt d’interroger, dès lors, les idéologies qui traversent le métier d’enseignant et le poids de certains gestes d’enseignement.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



L’apprentissage de la lecture et de l’écriture donne lieu à un vaste débat au sein de nos démocraties avancées. Les premiers travaux qui se sont donné une envergure scientifique, se refusant de n’aborder que des questions pratiques, datent de l’immédiat après-guerre. Depuis, divers discours sur la lecture/écriture1 ont été de plus en plus diffusés. Cependant, c’est surtout dans ces dernières décennies que les discussions dans ce domaine se sont intensifiées, caractérisant la situation actuelle d’une certaine inflation. Les discours de chercheurs en sciences cognitives et sociales, de politiciens, ainsi que de formateurs d’enseignants et d’enseignants eux-mêmes, ont envahi les débats sur la littéracie et ceux-ci ne manquent pas de remettre en question l’une ou l’autre méthode d’enseignement. Cela suscite inévitablement un certain malaise surtout chez les enseignants, du fait que certains discours peuvent aussi être appréhendés comme contradictoires. Comment favoriser l’entrée dans l’écrit ? Quelles retombées peuvent avoir dans les pratiques des enseignants les acquis de la recherche en psychologie cognitive et en psycholinguistique sur l’apprenti-lecteur ? Où en sont les travaux en didactique portant sur l’apprentissage initial de la lecture ? De quels repères les enseignants disposent-ils aujourd’hui pour planifier leurs démarches et développer leurs pratiques ? Et comment gérer les différences de niveau de connaissance des élèves d’une même classe ? Comment caractériser les difficultés en lecture ?

Voilà quelques...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.