Show Less
Restricted access

L’Europe des citoyens et la citoyenneté européenne

Évolutions, limites et perspectives

Series:

Edited By Michel Catala, Stanislas Jeannesson and Anne-Sophie Lamblin Gourdin

La construction européenne est souvent présentée ou perçue comme un processus technocratique imposé aux peuples par les élites à la suite du désastre de la Seconde Guerre mondiale et du traumatisme de la Guerre froide. La crise actuelle que connaît l’Union européenne semble ainsi démontrer l’absence de solidarité entre les États et les peuples du continent, par manque d’identité partagée et de projet politique démocratiquement accepté. La création d’une citoyenneté européenne par le traité de Maastricht, en 1992, n’a pas enrayé le désintérêt des citoyens des États membres, pourtant de plus en plus affectés par les politiques européennes, à l’égard de l’Union et de ses institutions. Dans une perspective résolument interdisciplinaire, à la croisée de l’histoire, du droit, des sciences politiques, de la sociologie et de la philosophie, cet ouvrage entend dépasser ce constat d’échec un peu simpliste, pour étudier les modalités et les visages de la citoyenneté européenne, son émergence progressive depuis les premiers projets de l’entre-deux-guerres, ses limites et ses insuffisances, mais aussi ses perspectives, à long terme comme dans un avenir proche.
Show Summary Details
Restricted access

Thibault Courcelle et François Taulelle - La citoyenneté européenne est-elle favorisée par la politique de cohésion ?

Extract

| 203 →

Thibault COURCELLE et François TAULELLE, Université de Toulouse

La citoyenneté européenne est-elle favorisée par la politique de cohésion ?

La politique de cohésion – appelée aussi politique régionale européenne (PRE) – est l’une des politiques les plus importantes de l’Union européenne et représente son principal volet de dépense avec la Politique agricole commune (PAC), soit 32,5 % des dépenses de l’UE1 sur la période 2014–2020.

C’est une politique qui devrait parler aux citoyens européens puisqu’elle est censée financer des projets de développement ou bien des actions en faveur des individus (formation, « inclusion sociale »). L’objectif de cette politique est de renforcer la solidarité entre les territoires infra-nationaux pour réduire les écarts de développement, ce qui est traduit dans le langage européen par « cohésion ». Cette politique est aussi lisible pour tous les citoyens car l’Union européenne impose aux bénéficiaires une obligation d’affichage selon un référentiel très précis. C’est enfin une politique qui a besoin de projets pour fonctionner et nécessite donc une mobilisation de l’échelle locale : la notion d’éligibilité veut ainsi dire qu’un territoire peut recevoir des financements si les projets existent et font l’objet d’une demande en bonne et due forme.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.