Show Less
Restricted access

La liaison : approches contemporaines

Series:

Edited By Christiane Soum Favaro, Annelise Coquillon and Jean-Pierre Chevrot

La liaison est un phénomène phonologique typiquement français, qui consiste à prononcer la consonne finale d’un mot lorsque celui-ci précède un mot comportant une voyelle initiale ( les [z] écrans). Dans bien des cas cependant, il est possible de prononcer aussi bien avec liaison que sans liaison ( ainsi dans mais [z] enfin). Cela confère à la liaison un caractère variable et hétérogène, dont la complexité, depuis les années 40, ne cesse d’intriguer les chercheurs. À date récente, la constitution de grands corpus oraux, tel PFC (Phonologie du Français Contemporain) a relancé l’étude de la liaison. Le présent ouvrage propose une revue à la fois large et précise des dernières recherches dans le domaine, d’un point de vue aussi bien linguistique que psycholinguistique et sociolinguistique. Il rend compte d’études nouvelles sur le traitement de la liaison dans la communication orale, mais aussi en production écrite ou chez des personnes atteintes de pathologies du langage. Il s’adresse tant aux spécialistes qu’aux étudiants en sciences du langage désireux de s’instruire à propos de ce phénomène phare de la phonologie du français.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 7: Représentation et encodage de la liaison : approches psycholinguistiques et neuropsycholinguistiques : Audrey Bürki, Marina Laganaro

Extract

AUDREY BÜRKI, MARINA LAGANARO

Le terme de liaison décrit le phénomène selon lequel certains mots du français ont deux réalisations (ou variantes), la seconde différant de la première par la présence d’une consonne additionnelle dans certains contextes. Par exemple, le mot grand se prononce /gʁã/ ou /gʁãt/ selon les propriétés phonologiques du mot qui suit et l’unité syntaxique qu’il forme avec ce dernier. La liaison est un phénomène complexe, à l’interface de contraintes phonologiques, syntaxiques mais également extralinguistiques (voir par exemple Eychenne, 2011). A ce titre elle constitue un phénomène clé pour les théories phonologiques et a fait l’objet de propositions théoriques multiples et variées (voir Côté, 2011 pour une brève revue de ces propositions ou Côté dans ce même ouvrage). Ces propositions sont souvent le lieu de vifs débats entre tenants d’approches conceptuelles divergentes.

Dans ce chapitre et dans un premier temps, nous nous éloignerons de ces débats linguistiques pour aborder la liaison dans une perspective psycholinguistique et neuropsycholinguistique. L’ambition de ces approches est de déterminer comment la liaison est traitée par le système cognitif. Il s’agit d’une part de comprendre comment les mots pouvant être produits avec et sans liaison sont représentés dans le lexique mental (i.e. nombre et nature des représentations) et de cerner d’autre part les ← 169 | 170 → mécanismes cognitifs...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.