Show Less
Restricted access

La liaison : approches contemporaines

Series:

Edited By Christiane Soum Favaro, Annelise Coquillon and Jean-Pierre Chevrot

La liaison est un phénomène phonologique typiquement français, qui consiste à prononcer la consonne finale d’un mot lorsque celui-ci précède un mot comportant une voyelle initiale ( les [z] écrans). Dans bien des cas cependant, il est possible de prononcer aussi bien avec liaison que sans liaison ( ainsi dans mais [z] enfin). Cela confère à la liaison un caractère variable et hétérogène, dont la complexité, depuis les années 40, ne cesse d’intriguer les chercheurs. À date récente, la constitution de grands corpus oraux, tel PFC (Phonologie du Français Contemporain) a relancé l’étude de la liaison. Le présent ouvrage propose une revue à la fois large et précise des dernières recherches dans le domaine, d’un point de vue aussi bien linguistique que psycholinguistique et sociolinguistique. Il rend compte d’études nouvelles sur le traitement de la liaison dans la communication orale, mais aussi en production écrite ou chez des personnes atteintes de pathologies du langage. Il s’adresse tant aux spécialistes qu’aux étudiants en sciences du langage désireux de s’instruire à propos de ce phénomène phare de la phonologie du français.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 10: La liaison facultative dans les formes récitées du folklore enfantin: Aurélie Nardy, Jean-Pierre Chevrot, Carole Chauvin

Extract

AURÉLIE NARDY, JEAN-PIERRE CHEVROT, CAROLE CHAUVIN

La liaison a fait l’objet de nombreux travaux, principalement dans les domaines de la phonologie et de l’étude sociolinguistique de corpus. Depuis une dizaine d’années, ce phénomène de sandhi est au centre de recherches dans le champ de l’acquisition puisqu’il permet de mettre à l’épreuve des questions théoriques centrales : d’une part, l’influence de l’input et les effets de fréquence ; d’autre part, l’intégration développementale de différents niveaux langagiers : phonologie, lexique, morpho-syntaxe, aspects sociolinguistiques, influence de l’écrit sur l’oral (Chevrot, Fayol & Laks, 2005). Les différentes conceptions de l’acquisition de la liaison ont hérité des débats théoriques qui caractérisent sa modélisation phonologique chez l’adulte. En simplifiant à l’extrême ces débats, on peut opposer deux tendances générales : soit la liaison, au moins dans certaines de ses manifestations, est conçue comme une unité phonologique ; soit elle est perçue comme un élément constitutif d’une unité ou d’une séquence lexicales, éventuellement intégrée à un système de constructions (Bybee, 2005 ; Laks, 2005). Ainsi, correspondant à ces deux grandes conceptions, des modèles d’acquisition ont récemment vu le jour : une approche phonologique (Wauquier, 2009 ; Wauquier-Gravelines, 2005) et une approche constructionniste (Chevrot, Dugua & Fayol, 2009). Les conceptions théoriques fondées sur une représentation phonologique abstraite de la liaison font découler son acquisition de la ← 239 | 240 → mise en œuvre de contraintes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.