Show Less
Restricted access

Jazz, pouvoir et subversion de 1919 à nos jours / Jazz, Macht und Subversion von 1919 bis heute

Series:

Edited By Pascale Cohen-Avenel

Pour la première fois, un ouvrage scientifique étudie le jazz et ses relations avec le pouvoir dans plus de 6 pays francophones, germanophones et russophones. Il s’interroge sur la valeur subversive du jazz dans la quête identitaire de la jeunesse contestataire, sur son rôle dans la propagande d’Etat de l’Est comme de l’Ouest, et dans la définition de soi des élites et des artistes des années 1920 à nos jours. Résolument internationale, la perspective choisie est également pluridisciplinaire.
Diese Studie widmet sich als erste in diesem Gebiet dem Jazz und seinen Beziehungen zu den Machthabern der jeweiligen Staaten. Der Fokus liegt auf verschiedenen deutsch-, französisch- sowie russischsprachigen europäischen Ländern. Untersucht wird, wie subversiv der Jazz in der Identitätssuche der Jugend wirkt, sowie seine Rolle in der staatlichen Propaganda, und in der Selbstdefinition der Eliten und der Künstler von den 1920er Jahren bis heute. Die Perspektive dieses Buches ist sowohl international wie interdisziplinär.
Show Summary Details
Restricted access

Georges Auric, Jean Wiener et le fox-trot. La musique « savante » au risque du jazz (1920-1931): Martin Guerpin

Extract

MARTIN GUERPIN

Peu traitée par les historiens, ignorée par les musicologues jusqu’à la fin des années 1990, l’histoire du jazz dans la France de l’entre-deux-guerres a depuis fait l’objet de plusieurs travaux importants. Outre le chapitre que lui a consacré Ludovic Tournès dans son histoire culturelle du jazz en France (Tournès 1999), la monographie de l’historien Jeffrey Jackson a retracé les modalités de l’arrivée du jazz à Paris, ainsi que les représentations associées à cette musique (Jackson 2003, voir aussi Shack 2001). Les travaux de Nicole Fouché et d’Olivier Roueff ont quant à eux contribué à mettre en évidence la variété des discours tenus sur le jazz (Fouché 2001, Martin et Roueff 2002, Roueff 2009). Dans le domaine de la musicologie, en revanche, l’influence du jazz dans le domaine de la musique savante française est encore un terrain quasiment vierge. A ce jour, il a fait l’objet d’articles centrés sur des œuvres (Perret 2003, Mawer 2010) et les enjeux esthétiques qu’elles soulèvent (Guerpin 2012).

Ces travaux ont mis en évidence le rôle important joué par le jazz dans l’émergence de nouvelles pratiques culturelles et de nouveaux courants artistiques et musicaux dans la France de l’entre-deux-guerres. Toutefois, l’articulation entre le contenu musical des œuvres qui s’en inspirent, leur portée extra-musicale ainsi que leur réception reste à dégager. Le prisme de la subversion permet précisément d’envisager une telle articulation entre des questions...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.