Show Less
Restricted access

L’Empreinte de la Bible

Récritures contemporaines de mythes bibliques en littérature de jeunesse

Series:

Danièle Henky

La Bible fut un réservoir d’histoires à destination des enfants dès le Moyen Âge en Occident. Aujourd’hui, on puise toujours dans la Genèse ou dans le Nouveau Testament, actualisant des textes fondateurs, afin de les intégrer dans des livres pour la jeunesse. Parodiée, commentée, réinterprétée, la Bible continue de s’offrir comme une sorte de grand vivier de mythes littéraires auquel l’écrivain, qu’il soit croyant ou non, ne se prive pas de recourir.
L'étude des écarts entre le texte originel et sa récriture, pratiquée ici essentiellement à partir d’un corpus d’ouvrages francophones, témoigne des mouvements qui affectent la culture du temps et permet de pointer la manière de faire des auteurs, les effets produits sur l’ouvrage réalisé comme sur le mythe lui-même. Elle révèle aussi la dynamique du mythe biblique à l’œuvre dans les textes destinés aux jeunes et esquisse, parallèlement, une réflexion sur l’évolution de la jeunesse entre héritage et questionnements dans un contexte culturel en constante évolution.
Show Summary Details
Restricted access

Messies pour notre temps : du renouvellement des mythes anciens à la création de nouveaux mythes

Extract

Dans le présent ouvrage, nous nous sommes proposé de mettre en perspective, dans un certain nombre de livres contemporains pour la jeunesse, les traces bibliques qui en influencent le contenu, la finalité et parfois l’écriture elle-même. Des textes, qui semblent au départ bien éloignés d’une quelconque influence de cette sorte et plutôt apparentés aux contes par exemple, révèlent parfois, par le choix des thématiques abordées ou des personnages mis en scène, à quel point ils sont redevables à des hypotextes bibliques. Il s’en trouve, en outre, qui sont particulièrement accordés à la littérature de jeunesse, à ses thématiques, à ses héros comme à ses finalités, soit parce qu’ils ont partie liée avec une conception de l’enfance, soit parce qu’ils firent partie de la mythologie originellement présente dans les livres destinés aux enfants. Ainsi en va-t-il du mythe de la quête du paradis perdu ou de la figure mythique de l’ange par exemple.

Appelés par le texte, ils opèrent en lui une transformation et permettent le déploiement d’un imaginaire en lien avec l’expression des aspects transcendants de la réalité. Des thématiques particulières se développent également sous l’effet de ces mythes bibliques comme celles de la renaissance ou de la conversion, en phase avec le schéma initiatique souvent rencontré en littérature de jeunesse. Chemin faisant, cependant, le mythe qui est retenu en fonction de la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.