Show Less
Restricted access

Guerres dans le monde ibérique et ibéro-américain

Actes du XXXVe Congrès de la S. H. F.

Florence Belmonte, Karim Benmiloud and Sylvie Imperato-Prieur

Cet ouvrage réunit les travaux du XXXVe Congrès de la Société des Hispanistes Français (S. H. F.) qui s’est tenu à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 du 20 au 22 mai 2011. Il rassemble une cinquantaine d’articles qui portent non seulement sur l’Espagne, mais aussi sur l’ensemble de la Péninsule Ibérique, sur l’Amérique hispanophone et les territoires lusophones, du XVIe au XXIe siècle. Le volume est divisé en quatre chapitres, « Faire la guerre », « Dire la guerre », « Représenter la guerre » et « Sortir de la guerre », qui recouvrent une large part des champs disciplinaires auxquels s’attache l’hispanisme (Histoire, civilisation, littérature, théâtre, arts plastiques, peinture, musique, cinéma).
L’ouvrage comprend notamment de nombreux articles sur la guerre civile espagnole et le franquisme (dont les deux conférences plénières), mais aussi d’importantes contributions sur l’ensemble du monde ibérique et ibéro-américain (Portugal, Argentine, Colombie, Cuba, Mexique, Paraguay, Pérou, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

Introduction (Florence Belmonte, Karim Benmiloud, Sylvie Imparato-Prieur)

← 2 | 3 →Introduction

Extract

Les guerres ont défini les frontières, modelé ou morcelé les identités et les territoires, nourri la pensée et l’imaginaire de tous ceux qui, au fil des siècles, se sont situés et construits par rapport à elles, qu’ils en aient été les instigateurs, les opposants, les victimes directes ou collatérales, ou simplement les témoins. Internationales ou civiles, d’hier ou d’aujourd’hui, les guerres peuvent être ainsi vues comme l’une des composantes essentielles de nos histoires et de nos cultures : faire la guerre, la dire ou la représenter, mais aussi en sortir pour construire la paix, tels sont par conséquent les axes que cet ouvrage, à la suite du XXXV Congrès de la Société des Hispanistes Français (SHF) qui s’est tenu à Montpellier les 20, 21 et 22 mai 2011, se propose d’examiner, en les inscrivant dans l’espace ibérique et ibéro-américain.

L’ouvrage proposé ici est divisé en quatre grands chapitres : « Faire la guerre », « Dire la guerre », « Représenter la guerre », et enfin « Sortir de la guerre ». Outre la présente introduction, deux contributions sur la guerre civile espagnole et ses prolongements sont proposées en ouverture de ce livre, tant il est vrai que, pour des raisons historiques, la guerre civile espagnole est à la fois un référent tragique et un paradigme structurant, qui a durablement marqué la façon dont l’hispanisme français a observé, analysé et pensé la guerre, ou plutôt les guerres, depuis...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.