Show Less
Restricted access

Guerres dans le monde ibérique et ibéro-américain

Actes du XXXVe Congrès de la S. H. F.

Edited By Florence Belmonte, Karim Benmiloud and Sylvie Imperato-Prieur

Cet ouvrage réunit les travaux du XXXV e Congrès de la Société des Hispanistes Français (S. H. F.) qui s’est tenu à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 du 20 au 22 mai 2011. Il rassemble une cinquantaine d’articles qui portent non seulement sur l’Espagne, mais aussi sur l’ensemble de la Péninsule Ibérique, sur l’Amérique hispanophone et les territoires lusophones, du XVI e au XXI e siècle. Le volume est divisé en quatre chapitres, « Faire la guerre », « Dire la guerre », « Représenter la guerre » et « Sortir de la guerre », qui recouvrent une large part des champs disciplinaires auxquels s’attache l’hispanisme (Histoire, civilisation, littérature, théâtre, arts plastiques, peinture, musique, cinéma).
L’ouvrage comprend notamment de nombreux articles sur la guerre civile espagnole et le franquisme (dont les deux conférences plénières), mais aussi d’importantes contributions sur l’ensemble du monde ibérique et ibéro-américain (Portugal, Argentine, Colombie, Cuba, Mexique, Paraguay, Pérou, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

Une guerre de papier : représentations du conflit carliste dans la presse satirique du Sexenio Democrático195 (Marie-Angèle Orobon)

Extract

← 194 | 195 → MARIE-ANGÈLE OROBON

CREC – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

En avril 1874, reprenant explicitement l’offensive patriotique de El Cañón Rayado lancée en pleine guerre hispano-marocaine (1859-1860), l’éditeur barcelonais, Inocencio López, commence la publication d’un hebdomadaire illustré dont le titre avait été adapté aux progrès réalisés en matière d’armement El Cañón Krupp, du nom de l’invention allemande qui avait étrenné ses performances mortifères pendant la guerre franco-allemande de 18701. Bien que ces publications se situent dans un cas comme dans l’autre dans un contexte guerrier, le conflit est, cependant, bien différent : si en 1859-1860, il s’agissait d’une guerre coloniale et relativement lointaine, exploitée par le régime libéral de l’époque à des fins nationalistes, une quinzaine d’années plus tard, il s’agit d’une guerre civile. Au début de cette année 1874, le soulèvement carliste a notablement changé de physionomie : il n’est plus question de lutter contre des factions éparses et relativement contrôlables, mais contre un mouvement qui s’est amplifié depuis la proclamation de la république en février 1873, qui s’est doté d’un État dans les provinces basques et d’une armée organisée. Dans ce contexte de radicalisation et d’amplification du conflit, l’hebdomadaire El Cañón Krupp s’inscrit dans la continuité d’une entreprise patriotique semblable à l’offensive qu’avait menée son aîné El Cañón Rayado et, en même temps, rejoint ses confrères de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.