Show Less
Restricted access

Guerres dans le monde ibérique et ibéro-américain

Actes du XXXVe Congrès de la S. H. F.

Florence Belmonte, Karim Benmiloud and Sylvie Imperato-Prieur

Cet ouvrage réunit les travaux du XXXVe Congrès de la Société des Hispanistes Français (S. H. F.) qui s’est tenu à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 du 20 au 22 mai 2011. Il rassemble une cinquantaine d’articles qui portent non seulement sur l’Espagne, mais aussi sur l’ensemble de la Péninsule Ibérique, sur l’Amérique hispanophone et les territoires lusophones, du XVIe au XXIe siècle. Le volume est divisé en quatre chapitres, « Faire la guerre », « Dire la guerre », « Représenter la guerre » et « Sortir de la guerre », qui recouvrent une large part des champs disciplinaires auxquels s’attache l’hispanisme (Histoire, civilisation, littérature, théâtre, arts plastiques, peinture, musique, cinéma).
L’ouvrage comprend notamment de nombreux articles sur la guerre civile espagnole et le franquisme (dont les deux conférences plénières), mais aussi d’importantes contributions sur l’ensemble du monde ibérique et ibéro-américain (Portugal, Argentine, Colombie, Cuba, Mexique, Paraguay, Pérou, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

Le journal de Silvestre Revueltas durant la Guerre civile espagnole. Le témoignage d’un compositeur mexicain derrière le front républicain espagnol (Luis Velasco Pufleau)

Extract

← 240 | 241 → LUIS VELASCO PUFLEAU

Université Paris-Sorbonne / UNAM

Le violoniste et compositeur mexicain Silvestre Revueltas (1899-1940) est un des principaux acteurs du développement musical du Mexique postrévolutionnaire durant les années 19302. Revueltas fait partie dès la fin 1935 de la seule organisation mexicaine d’intellectuels et d’artistes antifascistes, la Liga de Escritores y Artistas Revolucionarios3 (LEAR), active de 1934 à 1938. La LEAR est soutenue par le Partido Comunista Mexicano (PCM, fondé en 1919), de même que d’autres organisations jumelles sont soutenues à l’étranger par les partis communistes : aux États-Unis le Communist Party of United States of America (CPUSA) soutient les John Reed Clubs et en France le Parti Communiste Français (PCF) soutient l’Association des Écrivains et Artistes Révolutionnaires (AEAR). Afin de légitimer leur appartenance communiste envers Moscou, ces associations sont ← 241 | 242 → affiliées à l’Union Internationale des Écrivains Révolutionnaires (UIER)4, dont la LEAR se déclare dès janvier 1935 comme la « section mexicaine »5. Nous retracerons dans cet article le voyage de Revueltas en Espagne pendant la guerre et analyserons les grandes lignes du journal intime qu’il y a tenu. Nous verrons de quelle façon le contenu de son journal montre la trace indélébile laissée par la guerre et constitue un témoignage de la complexité de son engagement antifasciste au sein de la LEAR.

Le 9 avril 1937, Pablo Neruda, délégué pour l’Amérique Latine de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.