Show Less
Restricted access

Guerres dans le monde ibérique et ibéro-américain

Actes du XXXVe Congrès de la S. H. F.

Florence Belmonte, Karim Benmiloud and Sylvie Imperato-Prieur

Cet ouvrage réunit les travaux du XXXV e Congrès de la Société des Hispanistes Français (S. H. F.) qui s’est tenu à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 du 20 au 22 mai 2011. Il rassemble une cinquantaine d’articles qui portent non seulement sur l’Espagne, mais aussi sur l’ensemble de la Péninsule Ibérique, sur l’Amérique hispanophone et les territoires lusophones, du XVI e au XXI e siècle. Le volume est divisé en quatre chapitres, « Faire la guerre », « Dire la guerre », « Représenter la guerre » et « Sortir de la guerre », qui recouvrent une large part des champs disciplinaires auxquels s’attache l’hispanisme (Histoire, civilisation, littérature, théâtre, arts plastiques, peinture, musique, cinéma).
L’ouvrage comprend notamment de nombreux articles sur la guerre civile espagnole et le franquisme (dont les deux conférences plénières), mais aussi d’importantes contributions sur l’ensemble du monde ibérique et ibéro-américain (Portugal, Argentine, Colombie, Cuba, Mexique, Paraguay, Pérou, etc.).
Show Summary Details
Restricted access

« La guerra sucia argentina » : les blessures, les traumatismes et leurs représentations dans le théâtre argentin (Sylvie Suréda-Cagliani)

Extract

← 340 | 341 → SYLVIE SURÉDA-CAGLIANI

CreaC/Crilaup

Université de Perpignan Via Domitia

« […] En la guerra no hay inocentes. Son accidentes de rutina ». Ainsi s’achève Tercero Incluido la pièce du dramaturge argentin Eduardo Pavlosky. Écrite en 1981 dans le cadre du cycle Teatro Abierto1 (1981-1986), Tercero Incluido est une pièce en un acte qui explore la mécanique compliquée des rapports humains traversée par des malentendus. Cette œuvre théâtrale porte un regard critique sur l’influence néfaste exercée par la junte militaire durant « la guerra sucia ». L’écriture théâtrale argentine des années 60-70 est très difficilement dissociable du lourd contexte socio-politique qui l’inspire. Aussi, avant d’aborder l’analyse de Tercero Incluido, il nous paraît indispensable de présenter ici un bref rappel historique.

Entre 1976 et 1983 la sombre période des années de plomb du PRN (Proceso de Reorganización Nacional) a marqué au fer rouge la société argentine. Le 24 mars 1976 le coup d’État de la junte militaire formée par le triumvirat Videla, Massera, Agosti plonge le pays dans un terrorisme d’État sans pareil. Soutenus par les États-Unis dans leur lutte acharnée contre l’ennemi communiste, les militaires argentins visent à poursuivre la tâche déjà entreprise dès 1973 par José López Rega, le fondateur de la AAA (Alianza Anticomunista Argentina). Cette organisation dont les mesures sont proches de celles des SS nazies a...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.