Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

1.3 Le rôle de process et de projet pour la rapidité d’un développement produit 81

Extract

81 1.3 Le rôle de process et de projet SRXUODUDSLGLWpG¶XQGpYHORSSHPHQWSURGXLW /HGpYHORSSHPHQW SURGXLW HVW DXMRXUG¶KXL XQ FKHPLn essentiel par lequel GHVHQWUHSULVHVVHGLYHUVLILHQWV¶DGDSWHQWHW, parfois, se transforment en mo- difiant, en influençant et en faisant évoluer des environnements (WO- MACK/JONES/ROOS, 1990; DOUGHERTY, 1992; BROWN/EISEN- HARDT, 1993; ULRICH/EPPINGER, 1995; GERHARDT/SCHMIED, 1996; BROWN, 2002). Des produits nouveaux et innovants sont des leviers par lesquels les entreprises sont capables de se positionner sur le marché. Grâce au développement produit, Hewlett-Packard a, par exemple, été WUDQVIRUPpHG¶XQHHQWUHSULVHG¶LQVWUXPHQWVpOHFWURQLTXHV FRPPH O¶DXGLR- RVFLOODWHXUGpYHORSSpHQHQXQHHQWUHSULVHG¶RUGLQDWHXUV+31LNHD pYROXp G¶XQSURGXFWHXU GH FKDXVVXUHV GH FRXUVH YHUV XQH HQWUHSULVH DYHF XQHJDPPHFRPSOqWHG¶KDELOOHPHQWGHVSRUW.(//(5). Les entre- SULVHVV¶DGDSWHQWSDUUDSSRUWDX[HQYLURQQHPHQWVFRQFXUUHQWLHOVHOOHVSUR- ILWHQWGHO¶pYROXWLRQGHVWHFKQRORJLHVHWHOOHVV¶DSSURFKHQWGHVDWWHQWHVGH leurs consommateurs (PORTER, 1980, 1990). Afin de réussir, ces entreprises doivent modifier leur fonctionnement in- terne. Ces modes de fonctionnement sont généralement basés sur des pro- FHVV HW GH SURMHWV %52:1 /¶REMHFWLI GH O¶DQDO\VH VXLYDQWH HVW G¶LGHQWLILHU OH U{OHGHSURFHVV HW GH SURMHWSRXU OH GpYHORSSHPHQW SURGXLW avec un accent particulier sur le «Time-to-Market» (STALK/HOUT, 1990). Ce travail sera donc ventilé en deux volets: Comment les entreprises développent-elles plus rapidement de nou- YHDX[SURGXLWV"4XHOHVWO¶pWDWGHVFRQQDLVVDQFHVGpFULWGDQVODOLWWpUD- ture? Quels sont OHVIDFWHXUVTXLGpWHUPLQHQWODUDSLGLWpG¶XQGpYHORSSH- ment produit? Ont ces facteurs été analysés de manière empirique? Quel est le rôle du process et du projet pour la durée du développement produit ainsi que celui de la planification et de la gestion? In fine FHWWH DQDO\VH...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.