Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

2.4 Simulation d’un process de développement produit 240

Extract

240 ensuite, ce même process aura intégré la planification vivante; il sera si- PXOp j O¶DLGH des quatre concepts et de leurs logiciels de simulation, dans sa forme modifiée: avec des contrôles supplémentaires. Les résultats des deux séries de simulation seront comparés et analysés. 2.4 6LPXODWLRQG¶XQSURFHVVGHGpYHORSSHPHQWSURGXLW Après avoir décrit le process de développement produit à simuler, ainsi que OHVFRQGLWLRQVGHUpIpUHQFHVHWOHVYDOHXUVG¶LQSXWOHSURFHVVSHXWrWUHPR- délisé et simulé et les résultats peuvent être comparés. &HWWHVLPXODWLRQVHIDLWjO¶DLGHGHVFRQFHSWVHWGHVORJiciels de simula- tion présentés: la théorie des réseaux de Petri et ExSpect, OHVVROXWLRQVG¶RSWLPLVDWLRQHW([WHQG la méthode de Monte Carlo et DecisionPro, le «Business Communication Engineering» et Communigram. /¶REMHFWLI GH FHWWH VLPXODWLRQ HVW G¶DQDO\VHU O¶LPSDFW G¶XQ pOpPHQW GH OD SODQLILFDWLRQYLYDQWHVXUODGXUpHG¶XQGpYHORSSHPHQWSURGXLW Quatre concepts et logiciels de simulation ont été choisis pour vérifier les hypothèses de travail et leurs sous-hypothèses respectives ainsi que le modèle théorique. /DVLPXODWLRQVHUDUpDOLVpHDYHFOHSURFHVVWH[WLOHG¶RULJLQH sans contrôles décentralisés supplémentaires, avec contrôles décentralisés supplémentaires planifiés et réalisés. Ce contrôle décentralisé correspond à un des piliers de la planification vi- vante. Par conséquent, on obtient en totalité huit simulations à comparer et à analyser. La durée de chaque sous-SURMHWVHUpIqUHjODGXUpHUpHOOHGDQVO¶LQGXV- trie. Les dysfonctionnements modélisés renvoient vers des problèmes réels subis lors de GLIIpUHQWVSURMHWVG¶DSSOLFDWLRQGXSURFHVV/HWDX[G¶pFKHFD pWp FDOFXOp VXU OD EDVH...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.