Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

3.2 Etude de cas Textile 287

Extract

287 3.2. Etude de cas Textile Le projet textile est QpDXPLOLHXGHV DQQpHVG¶XQH FROODERUDWLRQGH ORQJXHGDWHHQWUHXQIRXUQLVVHXUGHWLVVXG¶KDELOOHPHQWHWXQGHVHVFOLHQWV FOpV XQ FRQIHFWLRQQHXU GH YrWHPHQWV GH PDUTXH /¶DFFURLVVHPHQW GH OD FRQFXUUHQFH GX FRQIHFWLRQQHXU O¶REOLJHDLW j SURSRVHU VXU le marché plus fréquemment des produits plus innovants qui incitent à la consommation. Le rythme des collections et le cycle de vie des produits dans le secteur de la mode correspondaient au standard du marché avec une durée de 18 mois en moyenne du premiHUGpYHORSSHPHQWG¶XQWLVVXjODPLVHsur le marché du vêtement fini. /¶REMHFWLIGHFHWWHFROODERUDWLRQpWURLWHHQWUHOHIRXUQLVVHXUHWOHFRQIHF- WLRQQHXUpWDLWG¶DPpOLRUHU OHSURFHVVGXGpYHORSSHPHQWSURGXLW HQYXHGH réduire la durée de développement. La GXUpHPR\HQQHGHGpYHORSSHPHQWSURGXLWG¶XQIRXUQLVVHXUVWDQGDUG était en moyenne huit à neuf mois. Par contre, les besoins du marché voire FHX[ GX FOLHQW pWDLHQW GH TXDWUH j FLQTPRLV /¶DSSOLFDWLRQ HW ODPLVH HQ °XYUHGHO¶LQJpQLHULHVLPXOWDQpHH[WHUQH, validée dans le projet SICPARI, ont permis de réduire la durée du développement produit de cinq à six mois. La description de ce cas se base essentiellement sur des interviews avec O¶DQFLHQFKHIGHSURMHWTXLDYDLWPLVHQ°XYUHOHVDYRLUHWO¶H[SHUWLVHGDns OHGRPDLQHGHO¶LQJpQLHULHVLPXOWDQpHH[WHUQH 3.2.1 /HFRQWH[WHHWOHSURFHVVGHGpYHORSSHPHQWG¶RULJLQH /HVXFFqVpFRQRPLTXHG¶XQHHQWUHSULVH LQGXVWULHOOHGpSHQGGHVDFDSDFLWp G¶LGHQWLILHUOHVEHVRLQVGHVFRQVRPPDWHXUVHWGHFUpHUUDSLGHPHQWGHVSUR- duits qui satisfont ces besoins et qui peuvent être produits à coûts réduits. $WWHLQGUHFHVREMHFWLIVQ¶HVWSDVXQLTXHPHQWXQSUREOqPHPDUNHWLQJGHGH- VLJQRXGHSURGXFWLRQWRXWHVFHVIRQFWLRQVG¶HQWUHSULVHVRQWFRQFHUQpHVHW impliquées (ULRICH/EPPINGER, 1995). /¶HQYLURQQHPHQW FRPSpWLWLI HVW JOREDO LQWHQVH HW G\QDPLTXH HW SDU conséquent (CLARK/WHEELWRIGHT, 1993), le développement de pro- duits nouveaux est un avantage essentiel dans la compétition mondiale. Il V¶DJLW GH GpYHORSSHU SOXV UDSLGHPHQW HW SOXV efficacement en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.