Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

3.3 Etude de cas Autoradio 303

Extract

303 En résumé, la définition du process et la planification vivante du projet per- mettent de réduire la durée du développement produit. Le tableau 29 montre les éléments de BCE qui ont été appliqués dans le FRQWH[WHGHO¶pWXGHGHFDVWH[WLOH/HV\PEROH©'ªLQGLTXHODGLPLQXWLRQGH la durée du développement produit, «C» renseigne sur la réduction des FR€WVGXGpYHORSSHPHQWSURGXLWHW©4ªVXUO¶DPpOLRUDWLRQGHODTXDOLWpGX SURGXLW&RQIRUPpPHQWjO¶LQWHUSUpWDWLRQGHVREMHFWLIVYLVpVHWGHVUpVXOWDWV REWHQXV FHV V\PEROHV UHSUpVHQWHQW O¶DSSRUW GHV pOpPHQWV DSSOLTXpV DX succès du produit. Par conséquent, la durée de développement produit du cas textile a pu être ramenée de 260 jours à 125 en moyenne. La qualité du SURGXLWDSXrWUHDPpOLRUpHFRPPHOHVVLPXODWLRQVHWO¶DQDO\VHGHFDVO¶RQW montré. Le tableau 29 confirme ces résultats. La communication planifiée et organisée dès la définition du process est GpWHUPLQDQWHSRXUODUpXVVLWHGXSURMHW'HODPrPHPDQLqUHLOV¶DYqUHTXH O¶XWLOLVDWLRQGHODPpWKRGHGHO¶LQJpQLHULHVLPXOWDQpHH[WHUQHHWO¶XWLOLVDWLRQ de Communigram pour le process puis son application dans le projet sont déterminantes. Par rapport aux objectifs du projet définis préalablement, il V¶DYqUH TXH GHV FRQGLWLRQV VXSSOpPHQWDLUHV GDQV O¶HQWUHSULVH GRLYHQW rWUH UHPSOLHVDILQG¶DVVXUHUODUpXVVLWHGXSURMHW Un aspect particulier a été mentionné par le groupe de projet textile à sa- YRLUOHEHVRLQGHGLVSRVHUG¶XQPrPHODQJDJHXWLOLVpSDUWRXVDILQG¶pYLWHU des malentendus coûteux. Selon DAVENPORT (cit. in AIFB, 2, 32) «peo- SOHFDQ¶WVKDUHNQRZOHGJHLIWKH\GRQ¶WVSHDNWKHVDPHODQJXDJHª Le lan- gage commun est donc une condition sine qua non pour la communication, la création et le traitement de savoir dans une entreprise. 3.3. Etude de cas Autoradio /H SURMHW...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.