Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

3.7 Analyse des résultats des études de cas 355

Extract

355 3DUUDSSRUWDX[DXWUHVFDVpWXGLpV O¶HQWreprise électrique a intégré davan- tage la planification initiale du BCE pour déterminer et gérer les risques des SURMHWVGHGpYHORSSHPHQW/¶HQWUHSULVHPDWpULDX[DGpWHUPLQpXQWURQFGH process qui est utilisé par toutes les entités concernées. Ensuite, chacune des entités le complète selon ses propres besoins. La méthodologie du «Business Communication Engineering» peut être FRQVLGpUpHFRPPHVROXWLRQSRXUGLPLQXHUODGXUpHHWOHVFR€WVG¶XQGpYH- loppement produit et améliorer sa qualité. A nouveau, le rôle du process se- lon le BCE et la planification vivante sont déterminants pour le succès du produit. 3.7. Analyse des résultats des études de cas Le tableau récapitulatif de tableau 38 rappelle les éléments du «Business Communication Engineering» qui ont été utilisés dans le cadre des études de cas présentées. Ce tableau représente les éléments appliqués pour réa- liser les objectifs des entreprises, à savoir réduire la durée et les coûts de développement et améliorer la qualité. La distinction entre contrôle, con- trôle décentralisé et contrôle bilatéral correspond aux entreprises qui PHWWHQW O¶DFFHQWHQ IRQFWLRQGH OHXUVEHVRLQV/HV\PEROH©'ª LQGLTXH OD diminution de la durée du développement produit, «C» renseigne sur la ré- duction des coûts du développement produit HW©4ªVXUO¶DPpOLRUDWLRQGHOD TXDOLWp GX SURGXLW&RQIRUPpPHQW j O¶LQWHUSUpWDWLRQ GHV REMHFWLIV YLVpV HW GHVUpVXOWDWVREWHQXVFHVV\PEROHVUHSUpVHQWHQWO¶DSSRUWGHVpOpPHQWVDS- pliqués au succès du produit. Hormis pour le cas SICPARI, la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.