Show Less

Le rôle de la communication pour le développement de produits nouveaux

Series:

Sabine Cullmann

Le travail présenté a un double objectif. Il tente d’abord d’identifier la différence entre un « process » et un « projet » et d’analyser l’effet d’une planification dynamique et réactive sur un process et sur un projet. Comme deuxième objectif, il étudie et évalue les conséquences d’une planification et gestion de projets à l’aide de la communication des informations et résultats dans le contexte de développement de produits nouveaux.
Les hypothèses et le modèle de recherche sont vérifiés par 6000 simulations (Monte Carlo, réseaux de Petri, solutions d’optimisation) et six études de cas réalisées dans l’industrie.
Les bénéfices en termes de durée, coûts, qualité et probabilité du succès du projet de développement de produits nouveaux sont évalués de manière qualitative et quantitative (« Activity Based Costing »).

Prices

Show Summary Details
Restricted access

20 L’implémentation de la procédure de l’«Activity Based Costing» au projet textile 481

Extract

481 Annexe 20 /¶LPSOpPHQWDWLRQGHODSURFpGXUHGH O¶©$FWLYLW\%DVHG&RVWLQJªDXSURMHWWH[WLOH a. Définir les catégories de dépenses /¶pWDSH LQLWLDOH HVW G¶H[DPLQHU OHV FDWpJRULHV GH GpSHQVHV HQ LQFOXDQW OH FRPSWH G¶H[SORLWDWLRQ GH O¶HQWUHSULVH /HV YDOHXUVPHQWLRQQpHV VRQW HVWL- mées. Pour le sous-projet «tissage», elles sont représentées dans le tableau A20a: Catégories de dépense Coûts ¼ Inducteur de coûts Administration 270 000 H Qualité 180 000 Km Planification 75 000 H Production 200 000 Tonne Logistique 90 000 Tonne Facturation 80 000 H Coûts divers 45 000 - Tableau A20a: Catégories de dépenses, coûts et inducteurs de coûts du sous-projet «tissage» (par SC) b. Identifier les activités principales et développer le dictionnaire des activités /¶LGHQWLILFDWLRQGHVDFWLYLWpVG¶XQHHQWUHSULVHFRQVLVWHG¶DERUGGDQVO¶DOOR- cation des coûts indirects et des ressources de support. Elle culmine dans la IRUPXODWLRQG¶XQGLFWLRQQDLUHG¶DFWLYLWpVTXLOLVWHHWGpILQLWFKDTXHDFWLYLWp PDMHXUH UpDOLVpH GDQV O¶HQWUHSULVH 'HSXLV O¶LQWURGXFWLRQ GH O¶$%& DX PLOLHXGHVDQQpHVGHVGLFWLRQQDLUHVG¶DFWLYLWpV VRQW j ODGLVSRVLWLRQ des entreprises. Les entreprises négligent généralement des activités qui né- FHVVLWHQW PRLQV TXH GX WHPSV LQGLYLGXHO 8Q GLFWLRQQDLUH G¶DFWLYLWpV «standard» dépasse rarement plus de 10 à 30 activités, surtout si le système ABC sert à identifier des coûts de produits et de client (KAPLAN/ COOPER, 1998). Le tableau A20b montre quelTXHVH[HPSOHVG¶DFWLYLWpVHW G¶LQGXFWHXUVGHFR€WV. 482 Activités Inducteur de coûts Réception fils Tonne Contrôle...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.