Show Less

Le changement en français

Etudes de linguistique diachronique

Series:

Bernard Combettes, Céline Guillot, Evelyne Oppermann-Marsaux, Sophie Prevost and Amalia Rodriguez Somolinos

Cet ouvrage réunit une sélection d’articles issus du colloque international « Diachro 4 - Le français en diachronie », qui s’est tenu à l’Université Complutense de Madrid du 22 au 24 octobre 2008. Les contributions sont axées essentiellement autour de trois grands thèmes : le français préclassique et classique en diachronie ; l’énonciation et la linguistique textuelle en diachronie ; les structures interrogatives et les constructions clivées. Un thème transversal apparaît tout au long de cet ensemble : celui de la périodisation, du choix des critères permettant la reconnaissance d’étapes successives dans le changement linguistique.
Les études proposées ici constituent un ensemble bien représentatif des diverses tendances, théoriques et méthodologiques, qui traversent actuellement le champ de la linguistique diachronique du français, en France comme à l’étranger.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Evelyne OPPERMANN-MARSAUX Injonction et interjection: l’évolution des emplois de l’impératif allons du moyen français jusqu’au français classique 311

Extract

Injonction et interjection: l’évolution des emplois de l’impératif allons du moyen français jusqu’au français classique1 Evelyne OPPERMANN-MARSAUX Université de la Sorbonne-Nouvelle – Paris III, Syled Le français compte un nombre non négligeable d’interjections ayant une origine verbale; parmi elles on relève en particulier celles qui remontent à une forme impérative. Ce type d’interjection est attesté dès la langue médié- vale. Buridant (2000) répertorie ainsi, pour l’ancien français, plusieurs inter- jections formées à partir d’impératifs […]: dire: di va > diva, impératif attirant l’attention, comme le fait «dis donc» en français contemporain; ester: estez, impératif 5 attirant l’attention; fuir: fui, impératif 2 exprimant la désapprobation; oïr: os, impératif 2 em- ployé comme interjection d’étonnement; oster: oste, impératif 2 employé comme in- terjection d’indignation; veoir: avoi, composé sur l’impératif 2 voi. (§ 629) Mais d’autres interjections formées sur des impératifs apparaissent à une époque plus tardive du français. C’est notamment le cas de allons, qui fera l’objet de cette étude. En effet, l’emploi interjectif de cet impératif n’est mentionné ni dans la grammaire de Buridant (2000), ni dans les grands dictionnaires de référence du français médiéval (Godefroy et Tobler- Lommatzsch); et il n’apparaît pas non plus dans les Lexiques du DMF. Toutefois, le Dictionnaire de l’Académie Française, dans sa 1ère édition de 1694, indique que allons «se dit dans le sens...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.