Show Less

Les affixes anglais, productivité, formation de néologismes et contraintes combinatoires

De la diachronie à la synchronie

Ives Trevian

Prenant en compte les données fournies par les dictionnaires en ligne et en libre accès de langue anglaise soumis à un métamoteur de recherche ultraperformant, cet ouvrage propose une analyse diachronique et synchronique systématique des affixes anglais, y compris de ceux que l’on peut qualifier de « strictement savants ».
L’examen du corpus particulièrement volumineux constitué dans le cadre de cette étude permet aussi bien de rendre compte de la productivité des constituants morphologiques hérités des fonds germanique et roman et de leur contribution respective à la formation de néologismes que de cerner leurs contraintes combinatoires. Dans une approche qu’il a voulue résolument interdisciplinaire, l’auteur confronte ses conclusions aux principes énoncés par les écoles de morphologues les plus représentatives, notamment par les tenants de la stratification lexicale, de la phonologie cyclique et de l’ordonnancement par degré de complexité.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 8. Les suffixes romans nominaux, troisième partie: classes à forte population et/ou productivité, suite: suffixes d’état, de condition et de concepts généraux ou abstraits 251

Extract

Chapitre 8 Les suffixes romans nominaux, troisième partie, classes à forte population et/ou productivité, suite: suffixes d¶état, de condition et de concepts généraux ou abstraits 1. -ance/-ancy, -ence/-ency Suffixes dénotant une qualité, un état ou une action, -ance et sa variante -ence, l¶un et l¶autre issus du français, remontent aux départicipiaux latins -antia et -entia. Les noms construits avec ces suffixes sont dans leur quasi-totalité soit des déverbaux (abidance tolerance, insolent > insolence cf. (3), ch. 3), bien que les recherches diachroniques mon- trent que l¶axe dérivationnel inverse est également attesté. Afin de ne pas nuire à la présentation des échantillons qui suivent, caractérisés par de fortes populations, seules ont été consignées les dates de première attes- tation écrite remontant au moins à la seconde moitié du 19e siècle. (1) -ance, -ence sép. a. -(i)ance: absorbance (1945-50 n.), (non)interference, intermittence, in- transigence, magnificence, malevolence, opulence, (im)pa- tience, persistence, pestilence, preference, (bi)refringence, (non)residence, resilience, resplendence, reticence, (ir)reverence, (in)somnolence, stridence, subsistence, suc- culence, transcendence, (counter)transference, turbulence, vehemence, (non)violence,viruOHQFH«§ 380 items Une analyse systématique des inventaires pertinents permet de constater que -ance était plus susceptible de s¶accoler à un radical du fonds ger- manique (sept occurrences contre une)1 et qu¶il est bien plus fréquem- ment dérivé d¶un verbe que -ent2. Inversement -ence est majoritairement dérivable d¶un lexème non...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.