Show Less

De l’Informe, du Difforme, du Conforme au théâtre

Sur la scène européenne, en Italie et en France

Series:

Edited By Yannick Butel

En 2005, dans le tumulte du festival d’Avignon, croisant des créations malmenées par la presse et une partie des spectateurs, l’informe, le difforme et le conforme s’imposaient comme des ouvertures propres à répondre aux interrogations comme aux jugements des détracteurs du festival et de ses artistes (notamment Anatoli Vassiliev, Jan Fabre et Pascal Rambert, entre autres). S’il faut avouer, comme l’écrivit Jean-François Lyotard, que devant l’étrangeté de ces productions nous étions face à des « intrigues plastiques moins monnayables, racontables, signifiables », le rejet, la condamnation, le procès étaient-ils de mise ?
L’idée de parler de ces réactions vives, d’y consacrer un colloque et un temps de réflexion, s’est alors imposée. L’intention de revenir sur une pratique théâtrale qui rompt avec l’horizon d’attente du spectateur d’un « art bonasse » (comme l’écrit Alain Badiou) devait nous conduire à ce recueil de commentaires. Les chercheurs qui ont contribué à ce nouvel essai tentent d’analyser, de livrer des clés, de donner à réfléchir sur la réception de formes poétiques et esthétiques qui hantent la scène.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

II. Son nom d’Alberto Savinio 109

Extract

II. Son nom d’Alberto Savinio Alberto SAVINIO SON NOM Traduit de l’italien par Marie-José TRAMUTA et Mohamed BENCELLA PERSONNAGES LODOVICO I LODOVICO II ENRICO LA FIANCÉE D’ENRICO OUVREUR EN NOIR I OUVREUR EN NOIR II OUVREUR EN BLANC I OUVREUR EN BLANC II 4 FAUTEUILS QUI SE MEUVENT LA VOIX Son nom 110 Le rideau est levé, la scène est vide. On distingue sur le mur du fond les inscriptions «interdit de fumer», «silence» etc. LODOVICO entre par la porte d’entrée réservée au public, suivi de deux ou- vreurs en uniforme noir, coiffés d’une casquette. Entre les deux OUVREURS, il y a une différence mentale: le PREMIER est tota- lement dépourvu d’idées qui lui sont propres et s’appuie sur le rè- glement, le SECOND est parfois susceptible d’agir fût-ce sous l’impulsion d’une idée personnelle. OUVREUR I (à Lodovico): Puisque je vous dis qu’on n’entre pas sans ticket. LODOVICO: Permettez-moi de vous faire remarquer que ce n’est pas tout à fait juste. La preuve en est que je suis à l’intérieur du théâtre, et pas seulement moi, mais vous aussi (il indique l’Ouvreur I) ainsi que votre collègue (il indique l’Ouvreur II) sans compter tous ces mes- sieurs dames (il indique le public de l’orchestre) parmi lesquels, peut- être, rares sont ceux qui ont payé leur billet. OUVREUR I: Qui vous permet d’offenser ces messieurs-dames? LODOVICO: Aucune de ces personnes ne s’estimera offensée, si je leur dis qu’elles...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.