Show Less

Le marché des footballeurs

Réseaux et circuits dans l’économie globale

Series:

Raffaele Poli

Fin assemblage entre démarches théoriques et empiriques, l’ouvrage illustre les logiques sous-jacentes à la mondialisation du marché des footballeurs. Il présente des informations de première main sur le fonctionnement des réseaux de transfert, collectées par l’auteur au cours de dix années de recherches menées en Europe et en Afrique. Des données statistiques inédites, élaborées par l’Observatoire des footballeurs professionnels, et de nombreuses illustrations cartographiques rendent la lecture particulièrement agréable.
L’analyse des réseaux et circuits migratoires des footballeurs permet de saisir le rôle décisif joué par de nombreux intermédiaires dans le développement d’un marché global de talents. L’ouvrage dévoile la manière dont agents, dirigeants de clubs et spéculateurs privés investissent sur des joueurs dans l’optique de mettre en place des chaînes de transferts à valeur ajoutée. Ce processus est exemplifié à travers l’étude du cas des footballeurs africains.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le coût humain d’un système spéculatif 139

Extract

Le coût humain d’un système spéculatif Les carrières «ascendantes», amenant les joueurs vers des clubs de meilleur niveau économique et sportif, ne concernent qu’une faible partie des tra- jectoires observées. Ceci s’explique notamment en raison de la structure pyramidale du football, impliquant une réduction du nombre de clubs au @\? Y" des trajectoires ascendantes, nous avons recensé l’ensemble des joueurs expatriés âgés de moins de 28 ans, employés lors de la saison 2002/03 par des clubs de première division de quatorze pays membres de l’UEFA (Ita- lie, Espagne, Angleterre, France, Allemagne, Turquie, Autriche, Suisse, Pays-Bas, Belgique, Portugal, Grèce, Ecosse, Russie). Pour le champion- nat russe, qui se dispute durant une seule année civile, nous avons pris en compte la saison 2003. Ces ligues ont été choisies en fonction de leur position centrale dans le marché du travail européen des footballeurs. Elles réunissent environ un tiers de l’ensemble de footballeurs expatriés présents dans les championnats professionnels et semi-professionnels de pays faisant partie de l’UEFA. Par souci de comparaison, seuls des joueurs expatriés sont inclus dans l’analyse. En ne sélectionnant que les joueurs de moins de 28 ans, l’ob- jectif est d’atténuer l’effet de l’âge, car, le plus souvent, la carrière pro- fessionnelle d’un joueur se termine avant l’âge de 35 ans, et, au-delà des 30 ans, les footballeurs sont considérés comme «vieux». Lors de la saison 2008/09, les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.