Show Less

Jacques Bainville - Profils et réceptions

Series:

Edited By Olivier Dard and Michel Grunewald

Issu d’un colloque organisé les 13 et 14 mai 2009 à l’université Paul Verlaine – Metz avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme Lorraine ainsi que du Centre Régional Universitaire Lorrain d’Histoire et du Centre d’Etudes Germaniques Interculturelles de Lorraine, le présent volume consacré à Jacques Bainville (1879-1936) s’inscrit dans le cadre d’une série de publications relatives à l’Action française et à ses réceptions. Les 13 contributions de spécialistes français et étrangers qu’il regroupe ont pour objet d’analyser et de confronter les différents profils et les réceptions de cette figure de proue de l’Action française et de la Revue universelle dont différents ouvrages majeurs ont été récemment réédités. Sont ainsi examinées différentes facettes du personnage (l’historien, le journaliste économique, le géopoliticien) et différents temps forts de son activité et de son rayonnement en France (premier conflit mondial, hommage posthume). Le volume met aussi l’accent sur un aspect jusque-là largement ignoré des études bainvilliennes : sa réception à l’étranger. L’ouvrage envisage en particulier les cas allemand, américain, anglais, belge, portugais et roumain.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Guillaume GROS Jacques Bainville: entre histoire et journalisme 13

Extract

Jacques Bainville: entre histoire et journalisme Guillaume GROS Université Toulouse 2 – Le Mirail Jacques Bainville, auteur de très nombreux ouvrages, est notamment connu pour Les Conséquences politiques de la paix (42e édition en 1939), réédité à plusieurs reprises depuis 1945 dont la dernière édition dans la collection «Tel» chez Gallimard (2002) avec John Maynard Keynes, Les Conséquences économiques de la paix. L’autre best-seller de l’entre-deux-guerres publié en 1924, l’Histoire de France (160 000 exemplaires en 1940), est disponible en livre de poche, et a été réédité tout récemment chez Tallandier, dans la collection «Texto», avec une préface d’Antoine Prost dans laquelle celui-ci commence son introduction en indiquant que l’histoire n’est pas le mono- pole des historiens et que le talent littéraire de Bainville est comparable à celui d’un Stendhal.1 Outre de donner le goût de l’histoire, l’objectif de la collection d’après Jean-Claude Zylberstein est «d’offrir à chacun des livres une lecture citoyenne».2 La postérité a surtout retenu dans l’héritage bainvillien, au-delà du journa- liste, la figure de l’historien engagé politiquement (prophète et visionnaire3 dans l’optique du traité de Versailles notamment à la fin des années 30) et son rôle de représentant d’une école historique dite capétienne dont l’objectif est de réhabiliter l’Ancien Régime. Si nous disposons de solides travaux sur le Bainville «prophète», expert en relations internationales (Dominique Decherf ou Christophe Dickès), son œuvre n’est que très rarement analysée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.