Show Less

Koltès maintenant et autres métamorphoses

Actes des colloques de l’université de Caen Basse-Normandie et de Paris-Diderot, Paris 7

Series:

Edited By Yannick Butel, Christophe Bident, Christophe Triau and Arnaud Maïsetti

En France, 2009 aura été « l’année Koltès ». Une année pour rappeler la vitalité et l’actualité d’une œuvre, la fascination qu’elle exerce toujours sur les lecteurs et les metteurs en scène. Les colloques de Caen ( Bernard-Marie Koltès : Démons, Chimères et autres métamorphoses, octobre 2009) et de Paris 7 ( Koltès, maintenant, novembre 2009) ont ainsi été des moments d’échanges et de réflexions sur un théâtre qui n’en finit pas d’interpeller les universitaires, les chercheurs, les praticiens, les acteurs... Revenant sur les textes et leur mise en scène, sur les traductions, sur la correspondance et sur les enjeux que soulève cette écriture poétique et cinématographique, les contributions qui sont rassemblées dans ce livre témoignent de la pluralité des lectures qu’offre l’œuvre de Bernard-Marie Koltès. Regards parfois nouveaux où l’œuvre esthétique et poétique est articulée au mouvement de l’Histoire, à celle aussi que connut Bernard-Marie Koltès.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Massimo Prearo L’homosexuel ou la difficulté de n’être pas : éléments d’une controverse autour de l’oeuvre de B.-M. Koltès 47

Extract

L’homosexuel ou la difficulté de n’être pas : éléments d’une controverse autour de l’œuvre de B.-M. Koltès Massimo Prearo Un acteur on le voit comme à travers des cristaux. L’inspiration à paliers. Il ne faut pas trop laisser passer la littérature. Antonin Artaud, Le Pèse-nerfs1 Approcher l’œuvre de Bernard-Marie Koltès par le biais de l’homo- sexualité pourrait paraître à la fois un exercice tout à fait oisif, puisque Koltès lui-même ne fait quasiment pas référence dans ses interven- tions publiques et dans ses entretiens à son homosexualité, pourtant affirmée, et en même temps, un exercice décidément périlleux, que le risque de « réductionnisme » interprétatif guette dangereusement. Dissipons donc d’emblée un malentendu potentiel. Il ne sera pas ques- tion dans cet article de l’homosexualité de Koltès. Il ne sera pas ici question d’un Koltès homosexuel. Certes, à la suite du travail monu- mental, magnifique, de Sartre et de son Saint Genet2, une agiographie homosexuelle de Koltès pourrait être – gageons de le croire – envisa- geable. Les apparitions de Koltès lui-même dans une certaine « litté- rature » homosexuelle, chez Hervé Guibert notamment, et une mort prématurée causée par le sida constituent, aux yeux de Frédéric Mar- tel, par exemple, autant d’éléments qui justifieraient un tel projet3. 1 Antonin Artaud, Le Pèse-nerfs, Œuvres complètes I, Paris, Editions Gallimard, 1976, p. 83. 2 Cf. Jean-Paul Sartre, Saint Genet....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.