Show Less

Koltès maintenant et autres métamorphoses

Actes des colloques de l’université de Caen Basse-Normandie et de Paris-Diderot, Paris 7

Series:

Edited By Yannick Butel, Christophe Bident, Christophe Triau and Arnaud Maïsetti

En France, 2009 aura été « l’année Koltès ». Une année pour rappeler la vitalité et l’actualité d’une œuvre, la fascination qu’elle exerce toujours sur les lecteurs et les metteurs en scène. Les colloques de Caen ( Bernard-Marie Koltès : Démons, Chimères et autres métamorphoses, octobre 2009) et de Paris 7 ( Koltès, maintenant, novembre 2009) ont ainsi été des moments d’échanges et de réflexions sur un théâtre qui n’en finit pas d’interpeller les universitaires, les chercheurs, les praticiens, les acteurs... Revenant sur les textes et leur mise en scène, sur les traductions, sur la correspondance et sur les enjeux que soulève cette écriture poétique et cinématographique, les contributions qui sont rassemblées dans ce livre témoignent de la pluralité des lectures qu’offre l’œuvre de Bernard-Marie Koltès. Regards parfois nouveaux où l’œuvre esthétique et poétique est articulée au mouvement de l’Histoire, à celle aussi que connut Bernard-Marie Koltès.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Florence Bernard « Relations et valeurs : l’insaisissable personnage koltésien » 219

Extract

« Relations et valeurs : l’insaisissable personnage koltésien » Florence Bernard Université de la Méditerranée La subversion des repères est un mécanisme qui s’observe à bien des égards dans l’œuvre de Koltès1. Si elle transparaît dans le traitement que subit la corporéité de ses personnages (entraînant un flottement des catégories de l’espèce, de l’identité sexuelle et des frontières de l’organisme), elle n’épargne pas plus leur comportement : leurs rela- tions, des sentiments qui les animent aux rapports de domination qui les opposent, ne cessent en effet de fluctuer. Cette instabilité des af- fects et de l’ascendant qu’ils tentent d’exercer les uns sur les autres constituera l’objet d’étude de nos deux premières parties : elle rend à la fois le personnage incohérent, marionnette agitée de soubresauts inquiétants et dérisoires, et mystérieux, complexe comme un être humain à part entière. On est alors en droit de se demander s’il obéit véritablement à un système de valeurs, fût-ce un système à rebours de celui qui fonde les règles de la société et de la morale, questionne- ment que nous développerons avant de conclure. 1 Voir notamment Christophe Bident, Généalogies, Tours, Editions Farrago, 2000 ; Christophe Triau, Bernard-Marie Koltès : une dramaturgie du secret, mémoire de maîtrise dirigé par Anne-Françoise Benhamou, Université de Paris III- Sorbonne Nouvelle, 1993 et Sarah Hirschmuller, Une Ethique de la représenta- tion, étude du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.