Show Less

Dé«kant»ations

Fonctions idéologiques du kantisme dans le XIX e siècle français

Series:

Jean Bonnet

Le kantisme français du XIX e siècle est à la fois un corpus savant, un carrefour d’idées et une doctrine politique attrape-tout. Cette plasticité lui a permis de prendre place au cœur de l’imaginaire collectif : Renouvier ne lisait-il pas Les Misérables comme une Critique de la raison pratique mise en roman ?
Le kantisme est un aspect central de la naturalisation de la pensée allemande en France. Il a contribué à l’hybridation de la culture française. Les Français ont appris de Kant à désarmer leurs guerres civiles et, en acclimatant le criticisme, ils ont dessiné les figures d’une civilité « cosmopolitique » et d’une laïcité morale transmises par l’école.
Le kantisme est le résultat de décantations complexes qui ont enrichi le plancton de la modernité française. L’auteur analyse le public kantien dans sa diversité, ainsi que l’entrée en scène d’une intelligentsia qui, au-delà des professeurs de philosophie, a peu à peu inclus les classes moyennes instruites.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Epilogue - Un autre Kant, pour une autre République? 353

Extract

Epilogue Un autre Kant, pour une autre République? Dans ces choses, voulez-vous savoir si les désirs de chacun sont légitimes, examinez les désirs de tous. Montesquieu: De l’esprit des lois Dans une modernité où la philosophie prend tous les jours position sur des questions d’actualité, le kantisme – tel qu’interprété par les Français – n’a cessé de se battre aux avant-postes. De Barni à Rabier, de Challemel-Lacour à Lagneau, de Compayré à Jaurès, des philosophes de plus en plus nom- breux sont entrés en politique et en république1, et la république elle-même – piquée au jeu – s’est mise à l’école de Descartes et de Kant. Cette médiatisation n’était pas nécessairement signe de prospérité, puisque la IIIe République traversa plusieurs crises graves de l’enseignement philo- sophique. Le nombre des étudiants en philosophie s’était fortement accru depuis les lois Ferry: ce n’était pas un torrent, mais un fleuve qui se déver- sait dans des Facultés de Lettres dramatiquement sous-encadrées2. Ces étudiants étaient dans leur immense majorité des instituteurs, des profes- seurs d’écoles normales primaires ou de lycées. Dans ces conditions la tentation était forte de retenir de Kant une Critique de la raison pratique simplifiée, c’est-à-dire une doctrine de la liberté fondée sur le devoir et la responsabilité individuelle. Ce kantisme se présentait sous deux aspects – intérieur et extérieur. A l’école revenait la mission d’inculquer ce programme...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.