Show Less

La salle de cours

Questions/réponses sur la grammaire française

Series:

Mirella Loredana Conenna

Cet ouvrage réunit les transcriptions d’une série d’entretiens avec des linguistes francisants invités en Italie, à l’Université de Bari « Aldo Moro », pour un cycle de leçons.
Auteurs de manuels, spécialistes reconnus des parties du discours, représentants de différentes écoles, ils ont accepté de répondre à des questions au sujet de la grammaire française. Reprenant les thématiques de ces leçons, les interviewés ont illustré certains résultats de leurs recherches ainsi que leurs choix méthodologiques, les insérant dans un contexte plus large qui rend compte des développements les plus féconds de la linguistique française contemporaine.
Ces linguistes – Pierre Cadiot, Jean-Claude Chevalier, Benoît de Cornulier, Gaston Gross, Georges Kleiber, Jean René Klein, Jacques Labelle, Eric Laporte, Salah Mejri, Martin Riegel, Marc Wilmet – sont présentés dans des notes bio-bibliographiques.
Les listes complètes de leurs travaux sont réunies en annexe.
Une perspective de ces dialogues concerne les applications didactiques à travers lesquelles se concrétise, dans « la salle de cours », toute réflexion sur la grammaire française.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4 57

Extract

Chapitre 4 Entretien avec Gaston Gross 1 Objectif classe Gaston Gross a mis au point un modèle théorique efficace: les classes d’objets. Fondé sur des critères lexico-syntaxiques, ce type de des- cription postule la nécessité de dépasser les limites du formalisme, s’ouvrant à la sémantique, à la pragmatique et même à des aspects cognitifs. De manière très détaillée, on établit des classes homogènes en explicitant toutes les unités qu’un prédicat donné peut sélectionner. Ce qui engendre des réflexions intéressantes en matière de polysémie et de désambigüisation; de là, on aboutit à des applications dans le domaine du traitement automatique des langues. Des développements se concrétisent aussi en terminologie. Dans les travaux de Gaston Gross, on ressent une conception unitaire de la langue, accomplie à travers la diversité de ses observations en morphologie, syntaxe, lexicologie, lexicographie. Sans oublier la didactique et la linguistique informatique: deux pratiques – pour lui fondamentales – se situant entre tradition et innovation. La finalité et la cause sont les thèmes essentiels de ses ouvrages les plus récents. Il enseigne d’abord au lycée, en France, et en Algérie comme coopérant; assistant à l’Université de Mulhouse, en 1974, il est nommé maître-assistant à Paris 13. C’est dans cette université que se déroule, avec un engagement scientifique et administratif majeur, toute sa carrière, jusqu’au grade de professeur émérite; il y fonde aussi, en 1986, le LLI...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.