Show Less

Formation linguistique en contextes d’insertion

Compétences, posture, professionnalité : concevoir un cadre de référence(s)

Series:

Edited By Aude Bretegnier

Cet ouvrage est issu d’une coopération entre des chercheurs et des professionnels de terrain. Il vise à décrire un champ de la « formation linguistique en contextes d’insertion », qui concerne des publics adultes en cours et en difficulté d’insertion sociale et/ou professionnelle. Il s’agit de le construire comme champ de recherche-formation, à la croisée de la formation linguistique des migrants et de la formation aux savoirs de base (illettrisme), à la croisée aussi de la didactique des langues, des sciences de la formation d’adulte, de la sociologie, de la sociolinguistique, de l’anthropologie. Le champ est en particulier interrogé du point de vue de la professionnalité des formateurs qui y interviennent, professionnalité que ce travail vise à décrire, avec l’idée de la faire reconnaître mais aussi de la renforcer. Cet ouvrage permet ainsi de formaliser une proposition de cadre souple de référence(s) en matière de compétences professionnelles, et donne des orientations concernant l’accompagnement formatif à la construction de ces compétences, et leur évaluation.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préfaces - XV

Extract

L’enseignement du français aux migrants: un secteur de la formation d’adultes en cours de professionnalisation Claire EXTRAMANIA DGLFLF, Ministère de la Culture, Paris Définir les compétences des professionnels de l’apprentissage du fran- çais pour les adultes engagés dans une démarche d’insertion: ce projet, porté par l’équipe DYNADIV de l’Université de Tours, concerne di- rectement la formation – initiale et continue – des formateurs dans un champ récent à l’université française. Plus précisément, il s’agit d’un double champ, celui du français langue étrangère et / ou seconde (FLE/S) et celui des savoirs de base. Si la didactique du FLE/S com- mence à s’intéresser au public des migrants, les savoirs de base sont traités depuis plus longtemps en sciences de l’éducation et concernent avant tout les personnes n’ayant pas acquis à l’école les compétences nécessaires à l’insertion socioprofessionnelle. Cette délimitation est observable au niveau des politiques pu- bliques qui abordent les deux champs de manière séparée le plus sou- vent, comme en témoignent les éditions successives du Rapport au Parlement sur l’emploi de la langue française1. Ce sont d’une part les dispositifs de formation linguistique pour migrants adultes – le dispo- sitif national, qui relève aujourd’hui de l’intervention de l’Office fran- çais de l’immigration et de l’intégration, et les formations organisées par les collectivités territoriales. Ce sont d’autre part les actions de lutte contre l’illettrisme, de même que les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.