Show Less

Essais cliométriques

Capital humain, monnaie et finance, croissance et cycles

Claude Diebolt and Antoine Parent

Nombreuses sont les questions au sujet de la cliométrie. S’agit-il d’une discipline qui marierait harmonieusement théorie et analyse empirique ? S’agit-il d’abord d’une branche de l’histoire ou de la science économique ? Quel rôle la cliométrie peut-elle et doit-elle jouer dans la formation des jeunes étudiants et doctorants engagés dans des recherches universitaires de sciences humaines et sociales ? Ce livre vise à apporter quelques éléments de réponse. Il fait appel aux approches cliométriques, à l’utilisation conjointe du discours historique, de la théorie économique, des outils statistiques et de la modélisation mathématique, pour tenter de transformer la vision moderne sur des débats historiques majeurs : la cliométrie du capital humain, la cliométrie monétaire et financière, la cliométrie de la croissance et des cycles économiques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Avant-Propos VII

Extract

Avant-Propos Depuis son origine, d’aucuns estiment, en France notamment, que la cliométrie est mourante, voire même qu’elle a vécu avant même d’avoir pu prendre son envol. Cette considération est assurément fausse. L’attri- bution du Prix Nobel d’économie à Robert Fogel et Douglass North, en 1993, pour avoir renouvelé la recherche en histoire économique par l’application de la théorie économique et des méthodes quantitatives aux changements économiques et institutionnels a indiscutablement consacré l’avènement de la discipline. La récente tenue, à Edimbourg, du 6e Congrès mondial de Cliométrie (17-20 juillet 2008) est un autre exemple significatif d’une recherche tout à la fois innovante, dynamique et néanmoins ancrée dans une longue tradition. Mais comment l’aventure cliométrique a-t-elle débuté ? Répondre à cette interrogation est sans doute l’ambition première du récent livre, édité en 2008 par John Lyons, Louis Cain et Samuel Williamson. Après une introduction rédigée sous la forme d’une histoire de la cliométrie, l’ouvrage présente une succession d’interviews, une sorte d’histoire orale avec les figures emblématiques, surtout américaines ou anglo-saxonnes, de la discipline (Moses Abramovitz, Paul David, Lance Davis, Richard Easterlin, Stanley Engerman, Robert Fogel, Jonathan Hughes, John Meyer, Peter Temin, etc.). En fait, la lecture de l’ouvrage montre claire- ment que les contours de la cliométrie se sont forgés avant même que la discipline ne naisse officiellement aux Etats-Unis ! Les héritages sont nombreux. Où et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.