Show Less

Les bonnes raisons des émotions

Principes et méthode pour l’étude du discours "émotionné</I>

Series:

Christian Plantin

Cet ouvrage met en cause la dichotomie régnante « raison contre émotion », élément fondamental d’un prêt-à-penser qui règne sur les études d’argumentation et qu’on retrouve parfois dans les études du discours. Cette opposition fait obstacle à l’observation et à l’analyse du jeu des émotions parlées et écrites, et engage les études sur l’argumentation ordinaire dans l’impasse d’un langage « an-émotif », quasi pathologique.
Mettant en jeu des valeurs qui expriment les intérêts et fondent l’identité des locuteurs, les situations argumentatives sont profondément émotionnantes. Ce livre propose une approche holiste, et non psychologique, de l’émotion, vue non pas comme une Réponse passive à une situation Stimulus, mais comme une activité signifiante, formatant le discours et la situation de parole. Sous la notion de construction argumentative des émotions, il défend la thèse de l’inséparabilité des raisons et des émotions dans les discours argumentatifs ordinaires.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 5 – Théorie des fallacies: Une argumentation sans sujet ni affect? - 63

Extract

Chapitre 5 Théorie des fallacies: Une argumentation sans sujet ni affect? La rupture entre rhétorique (argumentative) et théorie de l’argumentation se joue sur la question de la personne et des émotions. La théorie dite “stan- dard” de l’argumentation critique introduit la notion de sophisme d’émo- tion, ou de fallacie ad passiones qui fait des émotions le polluant majeur du discours. La théorie des fallacies est la seule théorie de l’argumentation qui s’occupe réellement des émotions, mais c’est pour les éliminer; comme si le discours argumentatif, pour être recevable, devait d’abord expulser ses ac- teurs. Prise à la lettre, cette exigence normative ferait du discours argumentatif idéal un discours an-émotif, c’est-à-dire un mode d’expression quasi- pathologique qui ne peut être proposé en modèle pour l’argumentation ordinaire. L’éradication n’est pas la seule solution. Comme tous les événe- ments argumentatifs, l’émotion se gère en fonction des contraintes de genre et de situation, et les personnes en charge de cette gestion sont les partici- pants à l’événement eux-mêmes. 1. L’enthousiasme pour les fallacies d’émotion La parole rhétorique oriente les émotions et construit la personne en fonc- tion des intérêts qui définissent le locuteur dans une situation où ses con- clusions sont ou peuvent être mises en question. La théorie critique de l’argumentation estime que le discours ne peut être tenu pour rationnel que si l’éthos est rigoureusement épuré, normé et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.