Show Less

Les bonnes raisons des émotions

Principes et méthode pour l’étude du discours "émotionné</I>

Series:

Christian Plantin

Cet ouvrage met en cause la dichotomie régnante « raison contre émotion », élément fondamental d’un prêt-à-penser qui règne sur les études d’argumentation et qu’on retrouve parfois dans les études du discours. Cette opposition fait obstacle à l’observation et à l’analyse du jeu des émotions parlées et écrites, et engage les études sur l’argumentation ordinaire dans l’impasse d’un langage « an-émotif », quasi pathologique.
Mettant en jeu des valeurs qui expriment les intérêts et fondent l’identité des locuteurs, les situations argumentatives sont profondément émotionnantes. Ce livre propose une approche holiste, et non psychologique, de l’émotion, vue non pas comme une Réponse passive à une situation Stimulus, mais comme une activité signifiante, formatant le discours et la situation de parole. Sous la notion de construction argumentative des émotions, il défend la thèse de l’inséparabilité des raisons et des émotions dans les discours argumentatifs ordinaires.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 9 – Produire l’émotion: La dramatisation de la parole - 165

Extract

Chapitre 9 Produire l’émotion: La dramatisation de la parole Le chapitre précédent présentait les instruments permettant de reconstruire des émotions, par désignation directe ou par développement d’indices. Ce chapitre se situe d’abord du côté de la production. Il s’agit de préciser les principes généraux qui, dans un discours, organi- sent la construction de l’émotion. Cette recherche s’appuie sur des règles dégagées par la rhétorique ancienne et classique, ainsi que sur des proposi- tions faites en analyse du discours, en pragmatique et en psychologie; l’ensemble de règles le plus complet semble correspondre à celui que Sche- rer a proposé pour l’analyse de la composante cognitive des émotions. Il existe heureusement des recoupements entre ces différents systèmes. 1. Dans la rhétorique ancienne La rhétorique attache la plus grande importance au pathos, à la construction et à la gestion d’émotions dans l’auditoire. Pour cela, elle a élaboré une technique de production de l’émotion dans la parole publique, qu’il est possible d’étendre à tout discours. Nous partirons des précieuses indications de Lausberg, qui aborde la question de l’émotion à partir de figures et de règles. Les figures Lausberg rassemble sept figures d’émotion (sous la rubrique figure d’affect ([affektische Figuren]; 1960, §808-851). Dans l’architecture de l’exposé, elles 166 Les bonnes raisons des émotions viennent comme des «figures d’ornement» et entrent dans le cadre général des «figures en plusieurs mots» (id., §599)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.