Show Less

Les bonnes raisons des émotions

Principes et méthode pour l’étude du discours "émotionné</I>

Series:

Christian Plantin

Cet ouvrage met en cause la dichotomie régnante « raison contre émotion », élément fondamental d’un prêt-à-penser qui règne sur les études d’argumentation et qu’on retrouve parfois dans les études du discours. Cette opposition fait obstacle à l’observation et à l’analyse du jeu des émotions parlées et écrites, et engage les études sur l’argumentation ordinaire dans l’impasse d’un langage « an-émotif », quasi pathologique.
Mettant en jeu des valeurs qui expriment les intérêts et fondent l’identité des locuteurs, les situations argumentatives sont profondément émotionnantes. Ce livre propose une approche holiste, et non psychologique, de l’émotion, vue non pas comme une Réponse passive à une situation Stimulus, mais comme une activité signifiante, formatant le discours et la situation de parole. Sous la notion de construction argumentative des émotions, il défend la thèse de l’inséparabilité des raisons et des émotions dans les discours argumentatifs ordinaires.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Etude 7 – México 2006: «La campagne de la peur» - 279

Extract

Etude 7 México 2006: «La campagne de la peur» Cette étude applique et étend les concepts et méthodes proposés dans cet ouvrage à l’analyse d’un autre type de données, le spot vidéo, dont nous tenterons de prendre en compte la réalité multimodale. Le corpus considéré est extrait d’une série de dix-neuf spots diffusés par diverses chaînes de télévision mexicaines, au cours de l’élection présidentielle mexicaine de 2006, et désignée par l’expression “campaña del miedo” [campagne de la peur].136 Cette campagne, impressionnante à tous égards, a été vivement ressentie et a certainement eu un impact sur l’issue de l’élection. Elle a laissé des traces dans la mémoire politique des Mexicains. En France, la propa- gande négative est interdite, ce qui rend ces données d’autant plus intéres- santes; et qui peut savoir ce que réserve l’avenir? 1. Le contexte politique Le contexte politique est celui de l’élection présidentielle mexicaine de juil- let 2006. Cette élection se fait en un seul tour, à la majorité relative. Les candidats – Les trois principaux candidats en présence étaient, par ordre alphabétique: 136 Cette étude correspond à une recherche menée en collaboration avec Silvia Gutiérrez Vidrio, Professeure à l’Universidad Autónoma de México (UAM, Xochimilco). Je la remercie de m’avoir permis de la reprendre ici, avec quelques modifications. Les spots sont en espagnol. 280 Les bonnes raisons des émotions – Felipe Calder...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.