Show Less

Visages De La Modernité

Hommage à Maurice Godé

Series:

Edited By Michel Grunewald, Roland Krebs, Jean Mondot and Roger Sauter

Maurice Godé s’est fait tout d’abord connaître par sa thèse d’Etat portant sur les « théories utopiques dans les revues expressionnistes allemandes » (Prix Strasbourg 1987), qui lui a fait découvrir le phénomène de modernité littéraire qu’il n’a cessé d’interroger par la suite. Le présent volume, qu’amis, collègues et élèves lui offrent en hommage réunit des études qui explorent cette même thématique. Il présente diverses formes de la modernité dans la littérature du XXe siècle, mais aussi dans les arts, danse et peinture notamment, éclaire les liens entre la littérature et une société en constante mutation, étudie des idées et des faits historiques qui marquèrent le siècle. Il souligne par ailleurs la richesse et la complexité des relations franco-allemandes durant cette période mouvementée. Enfin, l’Europe centrale, la Bohème plus particulièrement, ne pouvait être absente d’un ouvrage offert à celui qui avait voulu qu’à Montpellier les Etudes Germaniques s’élargissent en Etudes Centre-Européennes.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

IV.France-Allemagne

Extract

Realismus allemand et réalisme français (1848-1890): plus de différences que de points communs? Jacques LE RIDER On peut interpréter l’histoire culturelle allemande de l’époque 1848-1890 à la lumière de la notion de réalisme.1 Cette notion ouvre des perspectives d’histoire sociale, puisqu’il apparaît que les positions favorables au réalisme conduisent à la définition de la Realbildung qui veut renouveler la conception traditionnelle de la Bildung devenue la clef de voûte du système culturel des classes moyennes bourgeoises depuis le début du XIXe siècle. Inversement, la critique du réalisme, durant la période 1850-1890, va régulièrement de pair avec la défense d’une conception idéaliste de la culture se réclamant de la tradition goethéenne et humboldtienne. Les positions adoptées face au réa- lisme sont donc un révélateur permettant de reconstruire le «système cultu- rel» de cette bourgeoisie (Bürgertum) qui se conçoit comme le juste milieu de la société contemporaine, entre les élites aristocratiques et les «classes dangereuses». Nous parlons du réalisme artistique et littéraire dans le sens restrictif du mot qui désigne «la somme des traits caractéristiques d’une école artistique au XIXe siècle», selon l’expression de Roman Jakobson qui rappelait que le réalisme, selon d’autres points de vue, est de toutes les époques.2 Homère était «réaliste» quand il décrivait le bouclier d’Achille. Pour prendre un exemple moins...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.