Show Less

De la cité au campus

40 ans de l’UNIL à Dorigny- Actes du colloque "Dorigny 40</I>- Université de Lausanne, 11 novembre 2010

Edited By Olivier Robert

Depuis l’inauguration de son premier bâtiment sur le site de Dorigny en 1970, l’histoire de l’Université de Lausanne s’est accélérée. Le Collège propédeutique, construit pour abriter la Faculté des sciences, trop à l’étroit dans ses locaux de la Cité, était la première réalisation concrète d’un long processus de planification politique et institutionnelle. Ce premier ouvrage a initié le transfert complet de l’Université, alors éclatée dans le centre ville, vers les vastes rives du lac Léman devenues l’écrin d’un campus universitaire qui héberge aujourd’hui deux hautes écoles et quelque 25’000 collaborateurs et étudiants.
Ce livre retrace ce passé récent pour tenter de faire comprendre à quel point ce projet d’infrastructure aura été visionnaire et essentiel au développement de l’UNIL. D’une part, les témoins et acteurs de l’époque reviennent sur les volontés politiques, qui animaient les édiles de la fin des années 60 et les effets de cette réalisation d’un point de vue politique, historique, architectural, urbanistique et géographique. D’autre part, certains acteurs d’aujourd’hui posent leur regard perçant d’analyste sur ces quarante ans, s’efforçant d’en tirer le bilan.
A côté d’articles originaux et pertinents, cette publication est aussi l’occasion de présenter nombre de photos d’archives inédites, qui témoignent des différentes étapes de ce transfert de l’Université de la Cité au campus.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Quarante années d’information institutionelle à l’Université de Lausanne - Pierre Ducrey - 109

Extract

Quarante années d’information institutionnelle à l’Université de Lausanne Pierre Ducrey Professeur honoraire d’histoire ancienne Recteur de l’Université de Lausanne de 1987 à 1995 « Nous sommes les meilleurs, mais personne ne le sait. » Telle était à peu près la devise du Rectorat à la veille du 450e anniversaire de l’Université de Lausanne. Le nombre de mentions de l’Université (on ne parlait guère alors de l’UNIL) dans la presse était plus que modeste et les journalistes n’y étaient pas toujours les bienvenus. Les célébrations du 450e anniver- saire (1987) conduisirent le Rectorat à modifier de fond en comble son attitude et à multiplier les contacts avec les medias. Des démarches auprès du groupe de presse dominant à l’époque, 24 Heures et Le Matin, per- mirent des ouvertures de ce côté. Le Journal de Genève et la Gazette de Lausanne étaient acquis à la cause. La radio, la télévision étaient présents, mais moins influents qu’aujourd’hui. Et, faut-il le rappeler, Internet n’exis- tait pas encore. Le premier outil de communication de l’Université de Lausanne : UniLausanne (1971-1994, 79 numéros publiés) « L’Université de Lausanne ne se connaît pas elle-même, et l’opinion pu- blique ne connaît pas l’Université », écrivait le Rectorat dans l’éditorial qu’il signait pour le premier numéro du périodique UniLausanne, daté de novembre 1971. En 1968 (la date ne doit rien au hasard), le Rectorat avait demandé à l’Etat la création d’un Service de l’information de l’Université. Ce Service fut créé deux...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.