Show Less

Population et environnement

Vie et mort dans la Dombes des étangs aux XVIIIe et XIXe siècles- Avec la collaboration de Roger Desbos

Series:

Guy Brunet

Parfois négligée, la dimension environnementale est une composante essentielle des régimes démographiques. La Dombes, qui jusqu’au milieu du XIXe siècle était couverte d’étangs insalubres, en offre une illustration éclatante.
En exploitant systématiquement les archives de cinq anciennes paroisses, cet ouvrage retrace le quotidien des habitants de cette région qui, au cours des siècles passés, a vécu en état de crise sanitaire permanente. La forte mortalité des enfants et des adultes a induit des perturbations fondamentales dans la vie des familles, et a impliqué par ailleurs une forte mobilité géographique pour maintenir la population de cette région mortifère.
Le couplage des différentes sources met en évidence la précarité de la famille et des conditions de vie. Dans cette région presque entièrement agricole, les habitants étaient rarement propriétaires et exploitaient souvent la terre par un système de « grangeage » qui se révélait très défavorable pour eux. La Dombes présente ainsi un modèle démographique et social original.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Seconde partie: - Des phénomènes démographiques perturbés

Extract

Seconde partie Des phénomènes démographiques perturbés Chapitre V Une population instable sans cesse renouvelée La population de la Dombes des étangs connaît donc pendant la période étudiée un déficit naturel, et sa croissance s’explique par un solde naturel nettement positif. On peut certes se demander qui sont les nouveaux arrivants. Mais, dans cette situation très particulière une question plus originale doit être formulée: existe-t-il une population dombiste, avec des familles présentes durablement sur plusieurs générations, dans les mêmes communes? Nous proposons deux méthodes pour tenter de ré- pondre à ces questions. D’une part, une tentative de généalogie ascen- dante de l’ensemble des habitants, d’autre part une exploitation des don- nées patronymiques présentes dans les actes de baptême et dans les actes de naissance. 1. La mobilité géographique: une mesure difficile La mobilité est probablement le phénomène démographique le plus dif- ficile à mesurer dans les populations du passé, notamment en raison du manque de sources spécifiques. Nous en sommes réduits à proposer des mesures indirectes, à partir de documents qui ne parlent pas en eux- mêmes de la mobilité géographique. A titre d’exemple, on peut citer quelques informations fournies par la lecture des fiches de famille re- constituées, lesquelles permettent parfois de préciser les circonstances de cette mobilité. Par exemple, Jean Mallet et Catherine Bonnet, tous deux originaires de Saint Trivier,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.