Show Less

Les Réécrivains

Enjeux transtextuels dans la littérature moderne d’expression française

Series:

Edited By Patrick Bergeron and Marie Carrière

Pratique constante et rPratique constante et récurrente de la création littéraire et, plus généralement, culturelle, la réécriture a, paradoxalement, été peu étudiée en tant que phénomène autonome. Gérard Genette, avec Palimpsestes (1982), est l’un des rares théoriciens contemporains à s’être spécifiquement penché sur les variétés et les fonctionnements des relations transtextuelles que peut entretenir un texte.
Cet ouvrage se propose de cerner les enjeux critiques suscités par les œuvres littéraires dès lors qu’elles s’élaborent comme de nouvelles versions d’œuvres, de mythes ou de discours préexistants. Une perspective ouverte, élargie à une diversité d’auteurs francophones, d’époques variées, offre une contribution significative et novatrice au champ des études littéraires actuelles, tout en faisant le lien entre les théories genettiennes, d’autres méthodologies et les œuvres des écrivains. C’est donc sous l’appellation de « réécrivains » que ce livre propose de réunir un certain nombre d’auteurs francophones chez qui la pratique de la réécriture joue, momentanément ou itérativement, un rôle décisif qu’il est instructif d’élucider.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements VII

Extract

VII Remerciements Les directeurs du volume tiennent à remercier d’abord les différents auteurs dont la collaboration tant scientifique qu’amicale a permis l’achèvement de ce projet. Nous remercions aussi nos auxiliaires de recherche, Sabujkoli Bandopadhyay, Andrée Mélissa Ferron et Anne- Marie Quiring pour l’assistance à l’édition. Nous sommes reconnais- sants envers Monsieur Thierry Waser des éditions Peter Lang pour son professionnalisme, son efficacité et sa patience. Patrick Bergeron remercie le Département d’études françaises, la Faculté des arts et le Bureau d’aide aux chercheurs (ORS) de l’Univer- sité du Nouveau-Brunswick pour leur appui dans ce projet. Merci à Geneviève, Eliot, Auriane et Hugo d’égayer le repos du chercheur… Marie Carrière remercie le Département de langues modernes et d’études culturelles et la Faculté des arts de l’Université de l’Alberta pour l’aide à la publication ainsi que le Conseil de recherches en scien- ces humaines du Canada pour le soutien à la recherche. Merci à Caro- line, Sophie et Geoff pour les interruptions qui ralentissent le travail et composent la beauté du quotidien.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.