Show Less

Au commencement était le verbe – Syntaxe, sémantique et cognition

Mélanges en l’honneur du Professeur Jacques François

Series:

Edited By Franck Neveu, Peter Blumenthal and Nicole Le Querler

Cet ouvrage réunit vingt-deux articles, portant sur la linguistique du verbe (morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique), mais aussi sur des questions de typologie des langues, de prosodie et d’analyse de discours. Des spécialistes reconnus de ces différents domaines ont ainsi souhaité rendre hommage au Professeur Jacques François, dont les recherches ont couvert un large périmètre et ont contribué activement au développement de la science linguistique au cours de ces vingt-cinq dernières années.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Guillaume JACQUET, Jean-Luc MANGUIN,Fabienne VENANT, Bernard VICTORRIDéterminer le sens d’un verbe dans son cadre prédicatif 233

Extract

Déterminer le sens d’un verbe dans son cadre prédicatif Guillaume JACQUET, Xerox Research Centre Europe (XRCE), Grenoble Jean-Luc MANGUIN, Université de Caen Basse-Normandie, GREYC (CNRS, UMR 6072) Fabienne VENANT, Nancy-Université, LORIA Bernard VICTORRI, LaTTiCe (CNRS, ENS Paris, UMR 8094) Introduction Dans son livre La prédication verbale et les cadres prédicatifs, Jacques François présente les résultats d’une étude de grande ampleur sur l’analyse sémanti- co-syntaxique des prédications verbales du français, en s’appuyant sur des modèles formels d’inspiration fonctionnaliste, essentiellement la Functional Grammar initiée par Dik (1978 : 1997) et la Role and Reference Grammar de Van Valin et La Polla (1997). Il commence par proposer la définition sui- vante de la prédication (François, 2003 : 1) : Elle [la prédication] est constituée du prédicat verbal et de son cadre prédicatif (‘cadres des rôles actanciels’, ‘schéma de valence sémantique’ ou dans le modèle des Principes et Paramètres ‘structure argumentale’) et elle est le domaine de rattachement des satellites et d’opérateurs spécifiques (par exemple des satellites de localisation spatiale et tempo- relle et les opérateurs de temps et de modalité objective). Il définit alors 14 classes de « cadres prédicatifs » à partir de la fusion de propriétés aspectuelles (transitionalité et dynamicité) et participatives (rela- tionalité, causativité et agentivité) des procès. Il s’attache ensuite à classer les sens de près de 400 verbes du français, tels...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.