Show Less

Au commencement était le verbe – Syntaxe, sémantique et cognition

Mélanges en l’honneur du Professeur Jacques François

Series:

Edited By Franck Neveu, Peter Blumenthal and Nicole Le Querler

Cet ouvrage réunit vingt-deux articles, portant sur la linguistique du verbe (morphologie, syntaxe, sémantique, pragmatique), mais aussi sur des questions de typologie des langues, de prosodie et d’analyse de discours. Des spécialistes reconnus de ces différents domaines ont ainsi souhaité rendre hommage au Professeur Jacques François, dont les recherches ont couvert un large périmètre et ont contribué activement au développement de la science linguistique au cours de ces vingt-cinq dernières années.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Anne LACHERET-DUJOUR, Michel MORELModéliser la prosodie pour la synthèse à partir du texte :perspectives sémantico-pragmatiques 299

Extract

Modéliser la prosodie pour la synthèse à partir du texte : perspectives sémantico-pragmatiques Anne LACHERET-DUJOUR, MODYCO, Université de Paris Ouest Nanterre Michel MOREL, Université de Caen Basse-Normandie, CRISCO (EA 4255) Introduction Le propos de cet article est de présenter un modèle fonctionnel1 de généra- tion semi-automatique des proéminences prosodiques non démarcatives, de nature pragmatique, en tenant compte de l’interaction entre la structuration prosodique d’un message et les unités lexicales qui le constituent. Celles-ci sont appréhendées selon deux angles combinés, l’un lexicologique, le se- cond textuel : (1) en tant qu’unités types dont la signification lexicale hors contexte constitue un potentiel d’accentuabilité pragmatique, (2) en tant qu’unités occurrences, qui, inscrites dans un contexte donné, sont tribu- taires a) des constructions syntactico-sémantiques dans lesquelles elles ap- paraissent et b) de leur statut occurrence dans le texte (première ou nième occurrence). La génération automatique de la prosodie pour la synthèse de la parole a donné lieu à deux générations de modèles, les premiers basés exclusivement sur la syntaxe, les seconds intégrant les contraintes rythmiques. Aujourd’hui encore les systèmes effectivement implémentés le sont essentiellement sur ces deux critères et force est de constater que la qualité du discours produit en sortie est loin de donner entière satisfaction. Les experts en sont cons- cients et fort de ce nouvel enjeu, i.e. l’invention des modèles de troisième...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.