Show Less

Le portrait individuel

Réflexions autour d’une forme de représentation XIII e -XV e siècles

Edited By Dominic Olariu

Les portraits de la fin du Moyen Âge diffèrent aussi bien des réalisations antérieures que de celles de la Renaissance. À la fois inscrits dans la tradition religieuse et reflétant une nouvelle vision du monde plus profane, ils se présentent comme des représentations novatrices de l’homme préfigurant les périodes ultérieures.
Par-delà les expressions (dévotion, réalisme, art de cour) qui évoquent habituellement ces portraits les actes du colloque réunissant les contributions de spécialistes internationaux en une approche moins convenue montrent comment le portrait fut au cœur de la pensée et de la production d’une époque charnière.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

289 NOTICES BIOGRAPHIQUES DES AUTEURS

Extract

Albert Châtelet Albert Châtelet, professeur émérite d’histoire de l’art à l’Université Marc Bloch (Strasbourg), a été successivement chargé de mission et assistant au département des peintures du Musée du Louvre (1951–1959), conservateur du Musée des Beaux-Arts de Lille (1962–1969), professeur d’histoire de l’art à l’Université des sciences humaines de Strasbourg (1969–1993). Il a oc- cupé les fonctions de secrétaire scientifique (1983–1989), puis de président (1989–1992), du Comité international d’histoire de l’art. Il est l’auteur de nombreuses publications consacrées surtout à la peinture du XVe siècle, notamment Les Primitifs hollandais (1980), Robert Campin, le Maître de Flé- malle - La Fascination du quotidien (1996), Rogier van der Weyden (1999), et a dirigé, conjointement avec Bernard Philippe Groslier, une Histoire de l’art (1985, nombreuses éditions). Anika Disse Anika Disse est doctorante en histoire et en histoire de l’art, en cotutelle à l’École des hautes études en sciences sociales et à l’Université Heinrich Heine de Düsseldorf sous la direction de Jean-Claude Schmitt et de An- drea von Hülsen-Esch. Elle termine sa thèse portant sur les représenta- tions de l’écrivain Jean Boccace dans ses écrits manuscrits et imprimés entre les XIVe et XXe siècles. Hans Belting Historien de l’art, professeur honoraire à l’Université de Heidelberg (1970– 1980), Hans Belting a enseigné à l’Université de Munich (1980 à 1992), puis à la Staatliche Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe (1992 à 2002). Il a oc- cupé en 2003 la chaire...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.