Show Less

Interactions et interculturalité : variété des corpus et des approches

Series:

Edited By Nathalie Auger, Christine Béal and Françoise Demougin

Cet ouvrage interroge la problématique des interactions en situations interculturelles de façon comparative et interculturelle sur différents terrains (communication ordinaire, situation d’apprentissage des langues, de médiation), en questionnant les compétences linguistiques, pragmatiques et les valeurs culturelles à l’œuvre en situation de communication exolingue.
La première partie regroupe des articles dans le domaine de l’analyse pragmatique des interactions et de l’analyse conversationnelle, qui ont en commun le choix d’une approche dite « comparative » ou « contrastive ». Cette approche part de l’observation que le fonctionnement des différents types d’échanges communicatifs entre les membres d’une communauté discursive et les règles et principes qui le sous-tendent ne sont pas universels, et se propose de mettre en évidence ces différences, se distinguant, en raison de son origine linguistique et ethnométhodologique, d’autres types de travaux portant sur l’interculturel. La question de l’interculturel est en effet abordée du point de vue du fonctionnement de la communication.
La seconde partie problématise, par des approches interculturelles, la relation à l’altérité dans des situations où la question des langues est au cœur des enjeux : enseignement-apprentissage d’une langue étrangère ou situations professionnelles exigeant un haut degré de compétence socio-pragmatique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Résumés /Abstracts 383

Extract

383 Résumés Partie 1 Approche comparative des fonctionnements discursifs Catherine KERBRAT-ORECCHIONI L’approche comparative interculturelle en analyse des interactions : l’exemple des formes nominales d’adresse Résumé Si les formes nominales d’adresse (FNA) sont « accessoires » d’un point de vue syn- taxique et sémantique, elles le sont beaucoup moins si l’on s’intéresse au fonctionne- ment du discours en interaction, où elles servent à la fois à construire le cadre partici- patif, à charger les énoncés de valeurs pragmatiques et rhétoriques diverses, et à mar- quer voire remodeler la relation interpersonnelle. Ces fonctions des FNA sont univer- selles, mais elles se réalisent diversement selon les langues et les cultures, comme on le verra en comparant d’abord le fonctionnement des FNA dans les petits commerces en France d’une part et d’autre part dans différents pays arabophones, la comparaison reposant sur l’analyse d’un certain nombre d’échantillons d’interactions enregistrées et transcrites. On envisagera ensuite quelques autres phénomènes de variation dans l’usage des FNA, variations qui peuvent occasionner certains malentendus dans la communication interculturelle. On mentionnera pour terminer certaines difficultés que rencontre ce type d’investigation, difficultés attenantes d’une part à l’objet « FNA » et d’autre part à l’approche comparative interculturelle. Abstract Address forms are generally viewed as “marginal” from a syntaxic and semantic point of view. But their importance has to be reevaluated if we consider the functioning of discourse in interaction, where they can be used to build the participation framework, to load the utterances with diverse pragmatic and rhetoric...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.