Show Less

Sujets migrants : rencontres avec l’autre dans les imaginaires hispano-américains- Migrantes: encuentros con el otro en el imaginario hispanoamericano

Series:

Edited By Teresa Orecchia Havas and Norah Dei-Cas Giraldi

Face aux incessantes mutations des sociétés contemporaines, il semble aujourd’hui plus pertinent que jamais de poursuivre la réflexion engagée par les sciences humaines sur les dimensions culturelles et identitaires des migrations. Les auteurs de ce volume, tous des spécialistes de l’Amérique latine, abordent des textes littéraires et des situations historiques qui apparaissent comme des espaces privilégiés pour l’étude de la représentation des frontières et de la perception de l’autre, ainsi que des imaginaires de la traversée et de l’exil. Ils mettent en relief la prégnance de l’hétéroclite et de l’hybride dans les rapports sociaux, et analysent la construction de nouvelles identités et le travail de la mémoire individuelle prise dans le cadre du changement des mentalités.
Ante las mutaciones incesantes de las sociedades contemporáneas, hoy parece más necesario que nunca continuar las investigaciones iniciadas por las ciencias humanas sobre la dimensión cultural e identitaria de las migraciones. Los autores de este volumen, especialistas todos ellos de América latina, abordan textos literarios y situaciones históricas que surgen como espacios privilegiados para el estudio de la representación de las fronteras y de la percepción del otro, o aun de los imaginarios de la travesía y el exilio. Destacan así la presencia de lo híbrido y de lo heterogéneo en las relaciones sociales, y analizan la elaboración de nuevas identidades y los trazados de la memoria individual en el marco de los cambios de mentalidades.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Préface

Extract

La migration ou l’ailleurs déplacé NORAH GIRALDI DEI CAS, CATHY FOUREZ, TERESA ORECCHIA HAVAS Il y a bien des manières de migrer, il y a bien des manières d’être étranger1, il y a bien des manières d’être autre, d’être l’autre. La ges- tion de la pluralité des mondes née des migrations internationales à l’échelle locale, régionale et nationale, génère, aujourd’hui plus que par le passé, des tensions entre la construction récente de politiques anti-discriminatoires et le renforcement ségrégatif de frontières de plus en plus poreuses. Pourtant le phénomène migratoire est considéré comme l’une des composantes de la plupart des sociétés actuelles, et représente, à l’échelle du métissage, un socle social ainsi qu’un capital culturel remarquable. Les migrations entre les différents Etats, comme celles qui se sont produites depuis plus de cinq siècles en direction des Amériques, constituent des déplacements qui ont pris de multiples aspects et ont donné lieu à des destins bien divers. Pour les évoquer rapidement, il suffit de penser à quelques exemples notoires: les nom- breux Africains «importés» depuis le XVIe siècle et pendant la période de la colonisation dans les Caraïbes et sur les côtes brésiliennes comme main d’œuvre esclave; l’importante migration d’Européens et d’Asiatiques qui s’installent au Pérou et dans les villes de la côte du Pacifique depuis la fin du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.