Show Less

Terminologie (II) : comparaisons, transferts, (in)traductions

Series:

Edited By Jean-Jacques Briu

Lorsqu’il s’agit de traduire des éléments de nomenclatures spécialisées, des unités linguistiques ou les concepts qui y sont attachés, on ne peut faire l’économie d’une analyse multiple du sens. Si les dictionnaires généraux sont impuissants à fournir des traductions utilisables et si les nomenclatures spécialisées sont inadéquates, c’est que le sens des mots est souvent complexe, participant de divers systèmes eux-mêmes complexes et que le travail d’analyse n’a pas été suffisamment développé. Parce que chaque langue est en interrelation nécessaire avec une « culture », réseau hypercomplexe de formes et de valeurs particulières, le problème de la correspondance se manifeste tout autant du côté linguistique dans la traduction ou l’intraduction, que du côté culturel dans la transculturalité.
Les contributions présentées à l’occasion d’un colloque international de terminologie en octobre 2010 à Paris Ouest Nanterre éclairent ces dimensions dans les domaines du droit, de la philosophie, de la presse et de la linguistique. Les études sont menées à partir d’une pluralité de langues : le français, l’allemand, l’espagnol, le latin et le grec, l’arabe et le russe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Le phénomène de substitution lexicale dans la terminologie économique et commerciale allemande Marie-Laure PFLANZ 137

Extract

Le phénomène de substitution lexicale dans la terminologie économique et commerciale allemande Marie-Laure PFLANZ Doctorante, Paris 4 En RFA, durant les cinquante dernières années, la terminologie éco- nomique et commerciale1 a beaucoup évolué. Dans de nombreux cas de figure, il existait un vide lexical face à une nouvelle réalité écono- mique ou à une innovation technologique et ce vide était en général comblé avec un emprunt anglo-saxon. Parfois également, une réalité économique plus ancienne disposait déjà de sa propre appellation, souvent d’origine romane. Dans ces cas-là, il est un phénomène qui n’existe pas dans toutes les langues avec la même ampleur et qui est récurrent en allemand moderne : celui d’un glissement terminologique de l’allemand vers l’anglais, lié à une substitution lexicale. Nous voulons ici mettre en exergue ce phénomène en nous inté- ressant à la façon dont un terme anglo-saxon s’impose en allemand là où un propre terme est déjà présent, ainsi qu’à l’évolution sémantique qui découle de la présence de ce nouvel arrivant qui va – au moins provisoirement – former un binôme avec le terme déjà présent. En effet, l’émergence de ce doublon ne reste pas sans conséquences sur le plan lexical puis lexicographique. Nous avons choisi d’examiner une série d’occurrences extraites de Capital, le plus grand magazine éco- nomique allemand 2, et mettant en valeur le caractère récurrent du phénomène....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.