Show Less

Grotesque et spatialité dans les arts du spectacle et de l’image en Europe (XVIe--XXIe siècles)

Series:

Edited By Aline Le Berre, Florent Gebaude and Philippe Wellnitz

Le présent ouvrage esquisse un vaste panorama de la dramaturgie grotesque européenne, de l’Angleterre à la Pologne, en passant par la France, l’Allemagne et la Norvège, de l’époque préclassique aux créations postmodernes, en incluant le théâtre moderne et contemporain. Au-delà de l’examen des œuvres, les études réunies ici accordent une large place à la production scénique et au paratexte théâtral (frontispice et illustrations, didascalies…). Elles démontrent la variété des formes que peut prendre le grotesque et en même temps l’unité qui existe au sein de cette diversité. Le grotesque, dont les analystes ont souligné la polysémie, l’oscillation entre le rire et l’effroi, la violence et le dérisoire, le trop-plein et le trop-peu, est revisité à la lumière des théories contemporaines de l’espace – verticalité et profondeur, marge et frontières – et plus particulièrement de l’espace corporel et de l’espace théâtral. Le grotesque apparaît comme une catégorie à la fois esthétique et heuristique, un procédé d’écriture (textuelle, scénique, chorégraphique, photographique) antimimétique et une manière d’appréhender la réalité.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Troisième partie Théâtre contemporain 197

Extract

Troisième partie Théâtre contemporain Jerzy Grotowski ou le classique du grotesque Renata JAKUBCZUK Université Marie Curie Skáodowska Lublin (Pologne) Jerzy Grotowski (1933-1999), un des plus grands hommes de théâtre du XXe siècle, professeur du Collège de France, grand admirateur et continua- teur de la pensée et des méthodes de Constantin Stanislavski, est devenu lui- même un classique du théâtre européen du siècle dernier. C’est du moins la thèse qu’entend développer cette communication. Lorsqu’on consulte les manuels académiques ou les dictionnaires, on y trouve invariablement une étiquette collée à son travail: un théâtre gro- tesque. Il s’agit, bien évidemment, de la première période de son activité théâtrale: période du Théâtre des Treize Rangs à Opole, puis du Théâtre Laboratoire à Wrocáaw, commençant par Les Chaises de Ionesco en 1957, la première pièce mise en scène par Grotowski jusqu’à son ultime spectacle Apocalypsis cum figuris de 1968 qui est un collage des citations de la Bible, d’Eliot, de Dostoïevski et de Weil. Cette première étape des recherches théâtrales de Jerzy Grotowski met un accent particulier sur le travail de la création au théâtre, de la création de l’acteur mais aussi de la création du spectateur qui en est une partie inté- grante, acteurs et spectateurs étant unis dans un même espace: Il convient donc de supprimer toute distance...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.